Welcome!

.NET Authors: Sandi Mappic, Ivan Antsipau, JP Morgenthal, Yeshim Deniz, Carmen Gonzalez

News Feed Item

Saint-Gobain : Résultats 2012

PARIS, February 20, 2013 /PRNewswire/ --

Publication du chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2012 et des résultats annuels pour la période clôturée le 31 décembre 2012.


    CHIFFRES CLES
    (en millions d'euros)             2011      2012   Variation
    2012/2011

    Chiffre d'affaires              42 116    43 198    +2,6%

    Résultat d'exploitation           3 441     2 881   -16,3%

    Résultat Net courant[1]             1 736     1 126   -35,1%

    Résultat Net (part du Groupe)     1 284       766   -40,3%


Dividende 2012 :  stable à  1,24€, versé en espèces ou en actions, au choix de l'actionnaire

Poursuite des orientations stratégiques du Groupe :

  • Recentrage sur l'Habitat : annonce de la cession de Verallia North America pour 1,7 Md$
  • Développement en pays à forte croissance, sur les marchés de l'efficacité énergétique et de l'énergie et dans la Distribution Bâtiment : 1,3 Md€ investi en 2012, soit 66% des investissements industriels et des acquisitions du Groupe

Mise en œuvre rapide d'un plan d'adaptation à la conjoncture :

  • Priorité aux prix de vente : +1,7% (+2,0% hors Vitrage)
  • 520 M€ de réductions de coûts en 2012 ; 1 100 M€ en 2013 (par rapport à la base de coûts de 2011)
  • Forte amélioration du BFRE[2] : -5,0 jours, soit un gain de 555 M€
  • Autofinancement libre[3] après variation de BFRE : +73,2%, à 1,4 Md€
  • Structure financière solide : dette nette / fonds propres : 47% ; dette nette / EBITDA : 1,9

Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain, a commenté :

« L'année 2012  a été marquée par un nouveau ralentissement général des économies européennes et par une perturbation de la croissance en Asie et pays émergents sur nos principaux marchés, notamment ceux du Vitrage. Face à cet assombrissement de la conjoncture, qui a pesé sur nos activités et nos résultats, nous avons réagi rapidement  par de nouvelles réductions de coûts, à hauteur de 520 millions, et un contrôle accru de notre trésorerie, tout en maintenant nos priorités stratégiques dans la sélection de nos investissements. Notre recentrage sur l'Habitat s'est confirmé avec l'annonce de la cession, dans de très bonnes conditions, de Verallia North America.

Dans un environnement économique mondial qui demeure incertain, malgré des améliorations attendues en Amérique (du Nord et du Sud) et en Asie, nous maintenons plus que jamais notre cap stratégique, et conservons une extrême vigilance dans notre gestion de trésorerie. Pour 2013, nous anticipons un redressement de notre résultat d'exploitation au second semestre, après un point bas au 2nd semestre 2012 ou au 1er semestre 2013 »

1. Hors plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

2. Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation.

3. Hors effet fiscal des plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

Performances opérationnelles

Après un début d'année globalement satisfaisant, l'activité du Groupe a subi, à partir du 2ème trimestre, l'impact de la dégradation de la conjoncture économique en Europe et des difficultés du Vitrage, tant en Europe qu'en Asie et en pays émergents. Ainsi, le chiffre d'affaires du Groupe a baissé de 1,9% à données comparables (-3,6% en volumes et +1,7% en prix) sur l'ensemble de l'année. A l'exception de l'Aménagement Intérieur et du Conditionnement (Verallia) - soutenus, pour l'un, par le redressement de la construction résidentielle aux Etats-Unis et le développement du marché de l'efficacité énergétique en Europe et, pour l'autre, par la bonne tenue de la consommation des ménages -, tous les Pôles et Activités du Groupe ont vu leur chiffre d'affaires se replier sur l'ensemble de l'année, sous l'impact du ralentissement des marchés industriels et de la construction résidentielle en Europe occidentale. Par ailleurs, malgré le redémarrage de l'Amérique latine au second semestre, les marchés d'Asie et des pays émergents sont restés globalement stables sur l'ensemble de l'année. Parmi les grandes zones géographiques sur lesquelles le Groupe opère, seule l'Amérique du Nord est restée bien orientée, à la faveur de la poursuite du redressement du marché de la construction résidentielle, et en dépit de la base de comparaison très élevée que constitue, pour ce marché, l'année 2011 (impact des intempéries sur le secteur de la rénovation de toitures).

Dans cet environnement économique difficile, et compte tenu de la forte augmentation du coût des matières premières et de l'énergie sur l'ensemble de l'année, les prix de vente ont continué à constituer, pour le Groupe, une forte priorité : ils ressortent en hausse de +1,7% (et de +2,0% hors Vitrage).

En dépit de l'amélioration de la rentabilité en Amérique du Nord, la marge d'exploitation du Groupe recule, et s'établit à 6,7% contre 8,2% en 2011, sous l'influence, principalement, du tassement des volumes de vente en Europe occidentale et d'un différentiel prix/coûts très négatif dans le Vitrage.

1°) Par Pôle  :

Le chiffre d'affaires du Pôle Matériaux Innovants recule de 4,4% à données comparables, sous l'impact des difficultés du Vitrage et du ralentissement de l'activité des Matériaux Haute Performance, notamment en Europe occidentale. La marge d'exploitation du Pôle s'établit à 7,7%, contre 11,8% en 2011.

  • Le Vitrage voit son chiffre d'affaires baisser de 6,6% à données comparables, sous l'influence d'une conjonction de facteurs économiques défavorables : recul de ses principaux marchés (automobile, construction et solaire) en Europe occidentale, tassement de l'activité en Asie et pays émergents, baisse des prix du verre de base (float) et forte augmentation du coût des matières premières et de l'énergie. Seule l'Amérique latine reste bien orientée, et voit sa croissance s'accélérer au second semestre. En dépit des mesures d'adaptation mises en œuvre (fortes réductions de capacité, restructurations, etc…), la marge d'exploitation de l'Activité recule sensiblement, et atteint 2,0% du chiffre d'affaires, contre 8,8% en 2011.
  • Après un premier semestre dynamique, les ventes de Matériaux Haute Performance (MHP) reculent de 1,7% à données comparables sur l'ensemble de l'année sous l'impact, principalement, du ralentissement économique intervenu au second semestre, notamment en Europe. Grâce aux économies de coûts réalisées et à la bonne tenue des prix de vente, la marge d'exploitation résiste bien et s'établit à 14,2%, contre 15,7% en 2011.

Le chiffre d'affaires du Pôle Produits pour la Construction (PPC) se replie de 1,3% à données comparables, en raison du tassement des volumes de vente en Europe occidentale et en Asie, les prix de vente restant bien orientés. La marge d'exploitation recule à 8,3%, contre 9,5% en 2011.

  • L'Aménagement Intérieur réalise une légère croissance interne sur l'année (+1,3%), grâce à la très bonne dynamique de ses prix de vente (notamment aux Etats-Unis), qui permet de neutraliser l'impact, sur les résultats, de l'augmentation des coûts de l'énergie et des matières premières. Les volumes sont bien orientés en Amérique (du Nord et surtout du Sud) et en Asie, mais reculent en Europe (de l'Ouest et de l'Est). En France, Isover continue toutefois à bénéficier du renforcement des réglementations en matière d'efficacité énergétique dans l'Habitat (et notamment de la Réglementation Thermique 2012), et réalise une croissance interne de 5,4% sur l'année. La marge d'exploitation de l'Activité s'améliore, et atteint 8,3% du chiffre d'affaires contre 8,2% en 2011.
  • L'Aménagement Extérieur connaît une baisse de -3,7% de son chiffre d'affaires à données comparables, sous l'impact du fort recul des ventes de la Canalisation, les autres composantes de l'Activité restant stables. Les Produits d'Extérieur continuent à bénéficier de la reprise du marché de la construction résidentielle aux Etats-Unis, mais pâtissent de la base de comparaison très élevée que constitue l'année 2011 (impact ponctuel des intempéries de début d'année 2011 sur les rénovations de toitures aux Etats-Unis), qui occulte temporairement la progression de l'activité. Quant aux Mortiers Industriels, ils réalisent une croissance à deux chiffres en Asie et pays émergents, mais subissent, en Europe occidentale, l'impact de l'aggravation de la crise économique. Pour l'ensemble de l'Activité, et notamment les Mortiers, les prix de vente conservent une bonne dynamique, mais ne parviennent pas à compenser intégralement la forte augmentation du coût des matières premières et de l'énergie. En conséquence, et malgré les premiers effets des programmes d'adaptation à la conjoncture, la marge d'exploitation est en baisse, à 8,3% contre 10,7% en 2011.

Le Pôle Distribution Bâtiment affiche une baissede 2,0% de son chiffre d'affaires à données comparables, résultant d'une dégradation progressive des conditions de marché dans l'ensemble des pays d'Europe occidentale à partir du 2ème trimestre, que la bonne tenue des prix de vente ne permet pas de compenser intégralement. Sur l'ensemble de l'année, seuls l'Allemagne, la Scandinavie, les Etats-Unis et le Brésil conservent une croissance interne positive. En France, l'activité du Pôle (en légère baisse) fait preuve d'une bonne résistance, qui traduit - comme en Scandinavie - la poursuite de gains de parts de marché. La marge d'exploitation du Pôle s'établit à 4,0%, contre 4,2% en 2011.

Le Pôle Conditionnement (Verallia) réalise une croissance interne de 3,5%, grâce notamment à une évolution très favorable de ses prix de vente dans ses principaux pays. L'activité reste soutenue aux Etats-Unis, en France et au Brésil, mais recule en Europe du Sud et de l'Est. La marge d'exploitation baisse néanmoins, à 10,9% du chiffre d'affaires contre 12,3% en 2011, en raison, principalement, des difficultés de l'Europe du Sud et du décalage dans le temps entre la hausse des coûts de l'énergie et sa pleine répercussion sur les prix de vente.

2°) Par grande zone géographique :

L'analyse par zone géographique fait ressortir un contraste entre l'Europe occidentale - qui ralentit - et l'Amérique du Nord - qui réalise une croissance interne modérée. L'Asie et les pays émergents restent stables, mais avec de fortes disparités d'un pays à l'autre.

La rentabilité s'améliore en Amérique du Nord, et recule dans toutes les autres zones géographiques.

  • La France et les autres pays d'Europe occidentale voient leur chiffre d'affaires se replier, à données comparables, de 2,5% et de 4,3% respectivement, en raison, notamment, de la forte baisse des ventes du Vitrage et de la Canalisation. Par ailleurs, et de façon générale, les autres activités du Groupe ont souffert, à partir du 2ème trimestre, de la dégradation de l'environnement économique en Europe occidentale. Les ventes du Conditionnement (Verallia) ont en revanche fait preuve d'une bonne tenue tout au long de l'année. La marge d'exploitation recule, tant en France que dans les autres pays d'Europe occidentale, et ressort à 5,4% et 5,3% respectivement (contre 6,6% et 6,7% respectivement en 2011).

  • L'Amérique du Nord réalise une croissance interne de 2,3%, avec une contribution positive de tous les Pôles, et en particulier du Pôle Produits pour la Construction, qui bénéficie de la reprise progressive du marché de la construction résidentielle et d'une évolution favorable de ses prix de vente. La marge d'exploitation poursuit sa progression, à 11,1% contre 10,4% en 2011.

  • Le chiffre d'affaires de l'Asie et des pays émergents est quasiment stable à données comparables (-0,1%), le recul des marchés du Groupe en Asie - en particulier dans le Vitrage et la Canalisation - étant neutralisé par le dynamisme de l'Amérique latine. Quant à l'Europe de l'Est, elle voit son niveau d'activité reculer très légèrement, la forte croissance de la Russie et des pays baltes ne parvenant pas à compenser intégralement le ralentissement des autres pays d'Europe de l'Est. La marge d'exploitation baisse sensiblement, reflétant notamment les difficultés du Vitrage. Elle s'établit à 6,8% du chiffre d'affaires, contre 10,2% en 2011.

Analyse des comptes consolidés de 2012

Le Conseil d'administration de Saint-Gobain, réuni le 20 février 2013, a arrêté les comptes consolidés du Groupe et les comptes sociaux de la Compagnie de Saint-Gobain, société-mère du Groupe, pour l'exercice 2012. Ces comptes sont certifiés par les commissaires aux comptes. Les principales données consolidées sont présentées ci-dessous :


                                                      2011   2012 Variation
                                                      MEUR   MEUR     %

    Chiffre d'affaires et produits accessoires      42 116 43 198     +2,6%

    Résultat d'exploitation (RE)                     3 441  2 881    -16,3%

    Amortissements d'exploitation                    1 511  1 550     +2,6%
    EBE (RE+ amortissements d'exploitation)          4 952  4 431    -10,5%
    Pertes et profits hors exploitation               -395   -507    +28,4%
    Plus et moins-values de cessions,
    dépréciations

    d'actifs et frais d'acquisition de sociétés

    et compléments de prix                            -400   -390     -2,5%

    Résultat opérationnel                            2 646  1 984    -25,0%

    Résultat financier                                -638   -724    +13,5%
    Impôts sur les résultats                          -656   -476    -27,4%
    Sociétés mises en équivalence                        8     12    +50,0%
    Résultat net de l'ensemble consolidé             1 360    796    -41,5%
    Intérêts minoritaires                              -76    -30    -60,5%

    Résultat net courant[1]                          1 736  1 126    -35,1%
    BNPA (Bénéfice Net Par Action)[2] courant[1]
    (en EUR)                                          3,30   2,14    -35,2%
    Résultat net (part du Groupe)                    1 284    766    -40,3%
    BNPA (Bénéfice Net Par Action)[2] (en EUR)        2,44   1,46    -40,2%

    Autofinancement[3]                               3 421  2 791    -18,4%
    Autofinancement hors impôt / plus-values[4]      3 349  2 668    -20,3%
    Investissements industriels                      1 936  1 773     -8,4%
    Autofinancement libre (hors impôt /
    plus-values)[4]                                  1 413  895      -36,7%
    Investissements en titres                          702    354    -49,6%
    Endettement net                                  8 095  8 490     +4,9%


  1. Hors plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

  1. Calculé sur le nombre de titres en circulation (hors autodétention) au 31 décembre (526 434 577 actions en 2012 contre 526 205 696 en 2011). Sur la base du nombre de titres composant le capital au 31 décembre (531 125 642 actions en 2012 contre 535 563 723 en 2011), le BNPA courant serait de 2,12€ (contre 3,24€ en 2011) et le BNPA serait de 1,44€ (contre 2,40€ en 2011).

  1. Hors provisions non récurrentes significatives.

  1. Hors effet fiscal des plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

Le chiffre d'affaires du Groupe est en hausse de 2,6%, à 43 198 millions d'euros, contre 42 116 millions d'euros en 2011. L'effet de change est positif (+1,8%), reflétant principalement l'appréciation du dollar américain et de la livre britannique par rapport à l'euro. L'effet périmètre représente également une contribution favorable (+2,7%) qui résulte, pour l'essentiel, des acquisitions de Build Center et de Brossette (Pôle Distribution Bâtiment), de Solar Gard (Matériaux Haute Performance) et des acquisitions de proximité réalisées par le Pôle Produits pour la Construction (PPC) en Asie et pays émergents ainsi que sur les marchés de l'efficacité énergétique en Europe.

A données comparables (taux de change et périmètre comparables), le chiffre d'affaires recule de 1,9%, l'augmentation des prix de vente (+1,7%) n'ayant pas permis de compenser intégralement la baisse des volumes (-3,6%).

Le résultat d'exploitation  recule de 16,3%, sous l'impact combiné de la baisse des volumes de vente et d'un différentiel prix/coûts très négatif dans le Vitrage. Il s'établit à 2 881 millions d'euros, contre 3 441 millions d'euros en 2011, et représente une marge d'exploitation de 6,7% (8,5% hors Distribution Bâtiment) contre 8,2% (10,9% hors Distribution Bâtiment) en 2011.

L'Excédent Brut d'Exploitation (EBE = Résultat d'exploitation + amortissements d'exploitation)  baisse de 10,5%. La marge d'EBE du Groupe s'établit à 10,3% du chiffre d'affaires (13,7% hors Distribution Bâtiment), contre 11,8% (16,0% hors Distribution Bâtiment) en 2011.

Les pertes et profits hors exploitation augmentent de 28,4%, en raison de la hausse des charges de restructuration destinées à faire face à la dégradation de la conjoncture en Europe. La dotation à la provision pour litiges liés à l'amiante aux Etats-Unis est inchangée par rapport à 2011, à 90 millions d'euros (cf § « litiges liés à l'amiante aux Etats-Unis » en p.8).

Les plus et moins-values de cessions, les dépréciations d'actifs et les frais d'acquisitionde sociétés s'élèvent, en net, à -390 millions d'euros, dont -436 millions d'euros de dépréciations d'actifs et +60 millions de plus-values de cession. Les dépréciations d'actifs comprennent notamment 310 millions de dépréciations d'immobilisations corporelles au titre des activités solaires (plans de restructuration et fermetures de sites), le solde correspondant, pour l'essentiel, aux programmes d'adaptation à la conjoncture mis en œuvre dans certaines activités des Pôles Distribution Bâtiment et Produits pour la Construction en Europe du Sud.

Le résultat opérationnel ressort à 1 984 millions d'euros, en baisse de 25,0% compte tenu notamment des dépréciations d'actifs et de la forte augmentation des pertes et profits hors exploitation (cf ci-dessus).

Le résultat financier se détériore de 86 millions d'euros (+13,5%) à 724 millions d'euros en raison, essentiellement, de l'augmentation de l'endettement financier net moyen sur l'ensemble de l'année 2012. Le coût moyen de la dette brute diminue légèrement au 31 décembre, à 4,7% contre 4,8% en 2011.

Suivant l'évolution des résultats avant impôts (-36,9%), les impôts sur les résultats  reculent de 27,4% et passent de 656 millions d'euros à 476 millions d'euros. Compte tenu notamment de l'augmentation de la contribution des Etats-Unis (dont le taux d'impôt sur les sociétés est de 39%) aux résultats du Groupe, le taux d'impôt sur le résultat net courant augmente, et s'établit à 34% contre 29% en 2011.

Le résultat net courant (hors plus et moins-values, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives) s'élève à 1 126 millions d'euros, en baisse de 35,1% par rapport à 2011. Rapporté au nombre de titres en circulation (hors autodétention) au 31 décembre 2012 (526 434 577 actions contre 526 205 696 actions au 31 décembre 2011), il représente un bénéfice net par action (BNPA) courant de 2,14, en recul de 35,2% par rapport à 2011 (3,30€).

Le résultat net (part du Groupe) ressort à 766 millions d'euros, en recul de 40,3% par rapport à 2011. Rapporté au nombre de titres en circulation (hors autodétention) au 31 décembre 2012 (526 434 577 actions contre 526 205 696 actions au 31 décembre 2011), il représente un bénéfice net par action (BNPA) de 1,46, en recul de 40,2% par rapport à 2011 (2,44€).

Reflétant la grande discipline financière du Groupe dans ce contexte de ralentissement économique, les investissements industriels baissent de 8,4% (-163 millions d'euros) sur l'année, après un recul de 21,3% (-276 millions d'euros) au second semestre. Ils représentent 1 773 millions d'euros sur l'ensemble de l'année (soit 4,1% des ventes, contre 4,6% en 2011). Près de la moitié de ce montant correspond à des investissements de croissance, consacrés presque intégralement à l'Asie et aux pays émergents.

L'autofinancement s'établit à 2 791 millions d'euros, en recul de 18,4% par rapport à 2011 ; avant impact fiscal des plus et moins-values de cessions et dépréciations d'actifs, il reflue de 20,3%, à 2 668 millions d'euros, contre 3 349 millions d'euros en 2011.

Compte tenu de la baisse (de 25,0%) du résultat opérationnel, et malgré le contrôle des investissements industriels :

  • l'autofinancement libre (autofinancement - investissements industriels)  baisse de 31,4%, à 1 018 millions d'euros. Avant impact fiscal des plus et moins-values de cessions et dépréciations d'actifs, il s'élève à 895 millions d'euros, en retrait de 36,7% par rapport à 2011 (1 413 millions d'euros). Il représente 2,1% du chiffre d'affaires (contre 3,4% en 2011).

  • la différence entre l'EBE (Excédent Brut d'Exploitation) et les investissements industriels atteint 2 658 millions d'euros, contre 3 016 millions d'euros en 2011, et représente 6,2% du chiffre d'affaires, contre 7,2% en 2011.

Le BFRE (Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation) s'améliore très fortement : dans un contexte de ralentissement de l'activité, il recule de 5 jours, et s'établit à  29 jours de chiffre d'affaires au 31 décembre 2012, un niveau record pour le Groupe. Cette évolution représente un gain de 555 millions d'euros.

Les investissements en titres s'élèvent à 354 millions d'euros, un montant presque deux fois inférieur à celui de 2011 (702 millions d'euros), reflétant la priorité accordée à la génération de trésorerie. Ils correspondent, pour l'essentiel, à des acquisitions ciblées sur les axes de croissance du Groupe : Asie et pays émergents, efficacité énergétique, et consolidation dans les Pôles Produits pour la Construction et Distribution Bâtiment (avec notamment l'acquisition de Brossette au 1er avril 2012).

L'endettement net augmente de 4,9% (395 millions d'euros) et s'établit à 8,5 milliards d'euros au 31 décembre 2012. Il représente 47% des fonds propres (capitaux propres de l'ensemble consolidé), contre 44% au 31 décembre 2011. Le ratio « dette nette sur EBE (EBITDA) » s'établit à 1,92, légèrement supérieur au 31 décembre 2011 (1,63). Sur la base de comptes proforma au 31 décembre 2012 après cession de Verallia North America, l'endettement net du Groupe serait ramené à 7,5 milliards d'euros, ce qui porterait les ratios « dette nette sur fonds propres » et « dette nette sur EBE (EBITDA) » à respectivement 41% et 1,77.

Litiges liés à l'amiante aux Etats-Unis                              

Le nombre de nouveaux litiges reçus par CertainTeed en 2012 est de 4 000 environ, stable par rapport à 2011. Dans le même temps, 9 000 plaintes ont fait l'objet de transactions (contre 8 000 en 2011), et 4 000 plaintes ont été transférées en dossiers inactifs. Par voie de conséquence, le stock de litiges en cours est en forte baisse au 31 décembre 2012, à 43 000, contre 52 000 au 31 décembre 2011.

Le montant total des indemnités versées au cours des douze derniers mois s'élève à 67 millions de dollars à fin décembre 2012, en baisse sensible par rapport à 2011 (82 millions de dollars).

Compte tenu de l'ensemble de ces évolutions (notamment de la baisse des indemnités versées) et de la dotation à la provision de 90 millions d'euros en 2012 (cf p.6), la provision totale de CertainTeed afférente à ces litiges a été portée à environ 550 millions de dollars au 31 décembre 2012, contre 504 millions de dollars au 31 décembre 2011.

Plan d'actions face à la dégradation de l'environnement économique

Afin de faire face à la dégradation de la conjoncture observée à partir du 2ème trimestre en Europe occidentale et, de façon générale, dans le Vitrage, le Groupe a une nouvelle fois fait la preuve de sa capacité d'adaptation et de sa grande discipline financière, tout en poursuivant ses orientations stratégiques. Il a notamment :

  • continué à donner la priorité aux prix de vente : en augmentation de 1,7% sur l'année (et de +2,0% hors Vitrage), ils permettent de contenir l'impact de la hausse des coûts des matières premières et de l'énergie ;
  • mis en œuvre un nouveau programme de réductions de coûts de 520 millions d'euros sur l'ensemble de l'année (dont 110 millions d'euros dans le Vitrage). Ce programme, ciblé sur l'Europe occidentale, l'Asie et les pays émergents (en particulier pour le Vitrage et la Canalisation), sera poursuivi et amplifié en 2013, de telle sorte que son impact en année pleine (2013) sera porté à 1 100 millions d'euros (par rapport à la base de coûts de 2011) - dont 240 millions d'euros dans le Vitrage - au lieu des 750 millions d'euros prévus initialement ;
  • fortement réduit son Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation (BFRE), avec un gain de 5 jours (555 millions d'euros) sur l'ensemble de l'année, ce qui s'est traduit par une augmentation (de 613 millions d'euros, soit +73,2%) de sa génération de trésorerie (autofinancement libre* + variation de BFRE), pour atteindre 1 450 millions d'euros ;
  • contrôlé ses investissements industriels et financiers (-19% par rapport à 2011), notamment au second semestre (-39% par rapport au 2nd semestre 2011), tout en les concentrant (à hauteur de 66%) sur ses axes de développement prioritaires : Asie et pays émergents, marchés de l'efficacité énergétique et de l'énergie, et consolidation de ses points forts dans les Produits pour la Construction et la Distribution Bâtiment ;
  • franchi une nouvelle étape dans la mise en œuvre de sa stratégie de recentrage sur les métiers de l'Habitat, avec la conclusion d'un accord en vue de la cession, à un très bon prix (1,7 milliard de dollars, soit 6,5 x l'EBE (EBITDA)), de Verallia North America. Cette opération lui permet par ailleurs de renforcer son bilan et de consolider sa solidité financière : ainsi, après ce désinvestissement, en proforma au 31 décembre 2012 :
  • le taux d'endettement sur fonds propres passerait de 47% à 41%,
  • le ratio « dette nette sur EBE (EBITDA) » passerait de 1,92 à 1,77 ;

* Hors effet fiscal des plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

  • enfin, il a augmenté de 11,1% ses dépenses de R&D, pour les porter à 479 millions d'euros.

Dividende

Le Conseil d'administration de la Compagnie a décidé, lors de sa réunion du 20 février, de proposer à l'Assemblée Générale du 6 juin 2013 de distribuer un dividende de 1,24 euro par action, inchangé par rapport à l'an dernier, et d'accorder à chaque actionnaire la possibilité d'opter pour le paiement en espèces ou en actions*. Ce dividende représente 58% du BNPA courant et 85% du BNPA, ainsi qu'un rendement de 3,8% sur la base du cours de clôture au 31 décembre 2012 (32,22€). La date d'arrêté de position (« record date »), fixée au 11 juin, sera suivie d'une période d'option de 15 jours, du 12 au 26 juin. En conséquence, la mise en paiement du dividende, en espèces ou en actions, interviendra le 5 juillet 2013.

Perspectives 2013

Après une année 2012 difficile, marquée par la forte baisse des marchés du Vitrage et le ralentissement des économies européennes, l'année 2013 s'annonce encore très incertaine à ce stade. Elle devrait toutefois bénéficier de la confirmation du redressement des économies américaines (du Nord et du Sud) et asiatiques, la conjoncture européenne restant encore pour sa part très peu visible.

Dans ce contexte général, le Groupe anticipe les évolutions suivantes pour ses principaux marchés :

  • en Amérique du Nord, la construction résidentielle (neuve et rénovation) devrait poursuivre sa reprise progressive, tandis que la production industrielle devrait se maintenir à un bon niveau ;
  • en Asie et dans les pays émergents, la tendance devrait redevenir globalement positive, mais avec de fortes disparités d'un pays à l'autre : croissance modérée au Brésil et en Chine, ralentissement en Inde, et stabilisation en Europe de l'Est ;
  • en Europe occidentale, les marchés industriels, notamment l'automobile, devraient poursuivre leur ralentissement, tandis que l'évolution des marchés de la construction reste encore très incertaine à ce stade. Les mesures réglementaires en faveur d'une plus grande efficacité énergétique dans l'habitat (neuf et existant) devraient cependant soutenir la demande, et permettre au Groupe de surperformer ses marchés sous-jacents ;
  • enfin, les marchés de la consommation des ménages devraient rester globalement bien orientés.

* Pour le paiement du dividende en actions, le Conseil d'administration de la Compagnie de Saint-Gobain proposera à l'Assemblée Générale des Actionnaires de fixer le prix d'émission des actions nouvelles en appliquant une décote de 10% à la moyenne des cours d'ouverture des 20 séances de bourse précédant l'Assemblée Générale du 6 juin 2013, après l'avoir diminuée du montant du dividende.

Face à des conditions de marché qui s'annoncent encore très instables, le Groupe continuera à faire preuve, en 2013, d'une grande capacité d'adaptation à  la conjoncture, à la fois en mettant en œuvre avec réactivité les mesures d'adaptation nécessaires dans les pays et/ou les activités qui restent déprimés (notamment le Vitrage et les pays d'Europe du Sud), mais aussi en poursuivant ledéveloppement de ses principaux axes stratégiques (pays en forte croissance, marchés de l'efficacité énergétique et de l'énergie, consolidation dans la Distribution Bâtiment et les Produits pour la Construction), avec le souci permanent de la rentabilité, et dans le respect d'une grande discipline financière.

Ses priorités d'actions restent donc les suivantes :

  • l'augmentation de ses prix de vente, avec l'objectif de répercuter la hausse des coûts des matières premières et de l'énergie ;
  • le renforcement de son programme d'économies de coûts, afin de réaliser, en 2013, une économie de 1 100 millions d'euros par rapport à la base de coûts de 2011 ;
  • le maintien d'une grande discipline en matière de gestion de trésorerie et de solidité financière ;
  • la poursuite du développement de ses principaux axes stratégiques, à travers une politique sélective d'investissements (industriels et financiers) ;
  • le maintien de l'effortde R&D.

En conséquence, le Groupe anticipe, pour 2013  :


-     un redressement de son résultat d'exploitation au second semestre, après un point bas atteint entre mi-2012 et mi-2013,


-     un niveau élevé d'autofinancement libre grâce, notamment, à la réduction de 200 millions d'euros de ses investissements industriels,


-    une structure financière renforcée par la cession de Verallia North America.    


Compte tenu de la dégradation de la conjoncture mondiale (notamment européenne) en 2012, et du fort degré d'incertitude qui pèse sur les perspectives macroéconomiques à court terme, les objectifs financiers que le Groupe s'était fixés en 2010 pour 2015 ne pourront probablement pas être atteints à cette date. Cependant, au-delà du manque de visibilité actuel, le Groupe poursuit avec détermination la mise en œuvre de sa stratégie, qui s'appuie sur deux moteurs de croissance : les produits à forte valeur ajoutée liés à l'environnement et l'efficacité énergétique dans les marchés matures ; la croissance des marchés de l'Habitat en Asie et pays émergents.

Le Groupe présentera au second semestre 2013 de nouvelles perspectives à moyen/long terme tenant compte de l'environnement économique.

Par ailleurs, le Groupe maintiendra une discipline financière rigoureuse, notamment en continuant à appliquer des critères financiers stricts (à la fois pour les investissements industriels, les cessions & acquisitions et les restructurations) et en poursuivant sa politique de retour à l'actionnaire définie en 2010 (stabilité ou augmentation du dividende d'une année sur l'autre, dès que possible en espèce et stabilisation progressive du nombre d'actions composant le capital, à un niveau proche de celui d'aujourd'hui de 530 millions de titres environ).

Prochaine publication de résultat

  • Chiffre d'affaires du premier trimestre 2013 : 25 avril2013, après bourse.
    Annexe 1 : Résultats par pôle et grande zone géographique



                                                          variation   variation   variation
    I. CHIFFRE D'AFFAIRES                 2011    2012  à structure à structure à structure
                                       (en MEUR)(en MEUR)   réelle    comparable  et change
                                                                                comparables
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants (1)         9,596    9,485     -1.2%       -2.7%       -4.4%
    Vitrage                              5,460    5,130     -6.0%       -6.3%       -6.6%
    Matériaux Haute Performance          4,163    4,376     +5.1%       +1.9%       -1.7%
    Pôle Produits
     pour la Construction (1)           11,426   11,709     +2.5%       +1.0%       -1.3%
    Aménagement Intérieur                5,511    5,847     +6.1%       +3.7%       +1.3%
    Aménagement Extérieur                5,967    5,915     -0.9%       -1.4%       -3.7%
    Pôle Distribution Bâtiment          18,492   19,233     +4.0%       -0.6%       -2.0%
    Pôle Conditionnement (Verallia)      3,628    3,792     +4.5%       +5.9%       +3.5%
    Ventes internes et divers           -1,026   -1,021      n.s.        n.s.        n.s.
    Total Groupe                        42,116   43,198     +2.6%       -0.1%       -1.9%
    (1) y compris les éliminations intra-pôles

    par grande zone :
    France                              11,802   12,044     +2.1%       -2.5%       -2.5%
    Autres pays d'Europe occidentale    18,049   18,014     -0.2%       -2.3%       -4.3%
    Amérique du Nord                     5,505    6,179    +12.2%      +10.7%       +2.3%
    Pays émergents et Asie               8,643    8,709     +0.8%       -0.7%       -0.1%
    Ventes internes                     -1,883   -1,748      n.s.        n.s.        n.s.
    Total Groupe                        42,116   43,198     +2.6%       -0.1%       -1.9%

                                                          variation
    II. RÉSULTAT D'EXPLOITATION           2011    2012   à structure     2011    2012
                                       (en MEUR)(en MEUR)   réelle    (en %     (en %
    par pôle et activité :                                             du C.A.)  du C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants             1,130     726     -35.8%       11.8%      7.7%
    Vitrage                                478     104     -78.2%        8.8%      2.0%
    Matériaux Haute Performance            652     622      -4.6%       15.7%     14.2%
    Pôle Produits pour la Construction   1,086     974     -10.3%        9.5%      8.3%
    Aménagement Intérieur                  450     484      +7.6%        8.2%      8.3%
    Aménagement Extérieur                  636     490     -23.0%       10.7%      8.3%
    Pôle Distribution Bâtiment             768     761      -0.9%        4.2%      4.0%
    Pôle Conditionnement (Verallia)        448     414      -7.6%       12.3%     10.9%
    Divers                                   9       6       n.s.        n.s.      n.s.
    Total Groupe                         3,441   2,881     -16.3%        8.2%      6.7%

    par grande zone :
    France                                 781     648     -17.0%        6.6%      5.4%
    Autres pays d'Europe occidentale     1,205     955     -20.7%        6.7%      5.3%
    Amérique du Nord                       574     683     +19.0%       10.4%     11.1%
    Pays émergents et Asie                 881     595     -32.5%       10.2%      6.8%
    Total Groupe                         3,441   2,881     -16.3%        8.2%      6.7%

                                                           variation
    III. RÉSULTAT OPERATIONNEL            2011    2012   à structure     2011      2012
                                       (en MEUR)(en MEUR)  réelle      (en %     (en %
    par pôle et activité :                                              du C.A.)  du C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants              928      261     -71.9%         9.7%      2.8%
    Vitrage                               340     -274    -180.6%         6.2%     -5.3%
    Matériaux Haute Performance           588      535      -9.0%        14.1%     12.2%
    Pôle Produits pour la Construction    752      794      +5.6%         6.6%      6.8%
    Aménagement Intérieur                 211      408     +93.4%         3.8%      7.0%
    Aménagement Extérieur                 541      386     -28.7%         9.1%      6.5%
    Pôle Distribution Bâtiment            598      613      +2.5%         3.2%      3.2%
    Pôle Conditionnement (Verallia)       437      387     -11.4%        12.0%     10.2%
    Divers                                -69 (a)  -71 (a)   n.s.          n.s.     n.s.
    Total Groupe                        2,646    1,984     -25.0%         6.3%      4.6%

    par grande zone :
    France                                707      589     -16.7%         6.0%      4.9%
    Autres pays d'Europe occidentale      926      431     -53.5%         5.1%      2.4%
    Amérique du Nord                      173 (a)  524 (a)+202.9%        3.1%       8.5%
    Pays émergents et Asie                840      440     -47.6%         9.7%      5.1%
    Total Groupe                        2,646    1,984     -25.0%         6.3%      4.6%
    (a) après charge-amiante (avant impôts) de 90 millions d'euros en 2011 et 90 millions d'euros en 2012

                                                           variation
    IV. AUTOFINANCEMENT                   2011    2012   à structure     2011      2012
                                       (en MEUR)(en MEUR)  réelle      (en %     (en %
    par pôle et activité :                                              du C.A.)  du C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants             1,102     730      -33.8%      11.5%      7.7%
    Vitrage                                521     221      -57.6%       9.5%      4.3%
    Matériaux Haute Performance            581     509      -12.4%      14.0%     11.6%
    Pôle Produits pour la Construction     888     641      -27.8%       7.8%      5.5%
    Pôle Distribution Bâtiment             566     555       -1.9%       3.1%      2.9%
    Pôle Conditionnement (Verallia)        512     506       -1.2%      14.1%     13.3%
    Divers                                 353 (a) 359 (a)    n.s.       n.s.      n.s.
    Total Groupe                         3,421   2,791      -18.4%       8.1%      6.5%

    par grande zone :
    France                                 568     387      -31.9%       4.8%      3.2%
    Autres pays d'Europe occidentale     1,314   1,149      -12.6%       7.3%      6.4%
    Amérique du Nord                       594 (a) 610 (a)   +2.7%      10.8%      9.9%
    Pays émergents et Asie                 945     645      -31.7%      10.9%      7.4%
    Total Groupe                         3,421   2,791      -18.4%       8.1%      6.5%
    (a) après charge-amiante (après impôts) de 55 millions d'euros en 2011 et 55 millions d'euros en 2012

                                                          variation
    V. INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS        2011    2012   à structure     2011      2012
                                       (en MEUR)(en MEUR)  réelle      (en %     (en %
    par pôle et activité :                                              du C.A.)  du C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants              880     695      -21.0%        9.2%       7.3%
    Vitrage                               682     459      -32.7%       12.5%       8.9%
    Matériaux Haute Performance           198     236      +19.2%        4.8%       5.4%
    Pôle Produits pour la Construction    553     535       -3.3%        4.8%       4.6%
    Aménagement Intérieur                 330     339       +2.7%        6.0%       5.8%
    Aménagement Extérieur                 223     196      -12.1%        3.7%       3.3%
    Pôle Distribution Bâtiment            210     233      +11.0%        1.1%       1.2%
    Pôle Conditionnement (Verallia)       267     282       +5.6%        7.4%       7.4%
    Divers                                 26      28        n.s.        n.s.       n.s.
    Total Groupe                        1,936   1,773       -8.4%        4.6%       4.1%

    par grande zone :
    France                                313     300       -4.2%        2.7%       2.5%
    Autres pays d'Europe occidentale      547     435      -20.5%        3.0%       2.4%
    Amérique du Nord                      295     314       +6.4%        5.4%       5.1%
    Pays émergents et Asie                781     724       -7.3%        9.0%       8.3%
    Total Groupe                        1,936   1,773       -8.4%        4.6%       4.1%

    VI. EBE
    (Résultat d'exploitation                              variation
      + amortissements d'exploitation)    2011    2012   à structure     2011      2012
                                       (en MEUR)(en MEUR)  réelle      (en %     (en %
    par pôle et activité :                                              du C.A.)  du C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants             1,605   1,226      -23.6%       16.7%      12.9%
    Vitrage                                793     437      -44.9%       14.5%       8.5%
    Matériaux Haute Performance            812     789       -2.8%       19.5%      18.0%
    Pôle Produits pour la Construction   1,590   1,481       -6.9%       13.9%      12.6%
    Aménagement Intérieur                  769     805       +4.7%       14.0%      13.8%
    Aménagement Extérieur                  821     676      -17.7%       13.8%      11.4%
    Pôle Distribution Bâtiment           1,041   1,035       -0.6%        5.6%       5.4%
    Pôle Conditionnement (Verallia)        685     657       -4.1%       18.9%      17.3%
    Divers                                  31      32        n.s.        n.s.       n.s.
    Total Groupe                         4,952   4,431      -10.5%       11.8%      10.3%

    par grande zone :
    France                               1,143   1,014      -11.3%        9.7%       8.4%
    Autres pays d'Europe occidentale     1,743   1,500      -13.9%        9.7%       8.3%
    Amérique du Nord                       797     909      +14.1%       14.5%      14.7%
    Pays émergents et Asie               1,269   1,008      -20.6%       14.7%      11.6%
    Total Groupe                         4,952   4,431      -10.5%       11.8%      10.3%


    Annexe 2 : Résultats par pôle et grande zone géographique - 2nd semestre



                                          S2       S2    variation   variation   variation
    I. CHIFFRE D'AFFAIRES                2011     2012  à structure à structure à structure
                                      (en MEUR)(en MEUR)  réelle     comparable  et change
                                                                                comparables
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants (1)        4,769    4,632     -2.9%      -3.8%        -5.7%
    Vitrage                             2,696    2,533     -6.0%      -5.9%        -6.7%
    Matériaux Haute Performance         2,081    2,104     +1.1%      -1.3%        -4.9%
    Pôle Produits
     pour la Construction (1)           5,713    5,806     +1.6%      +0.2%        -2.3%
    Aménagement Intérieur               2,790    3,001     +7.6%      +5.0%        +1.9%
    Aménagement Extérieur               2,950    2,831     -4.0%      -4.4%        -6.3%
    Pôle Distribution Bâtiment          9,449    9,777     +3.5%      -1.5%        -3.2%
    Pôle Conditionnement (Verallia)     1,810    1,883     +4.0%      +6.3%        +3.9%
    Ventes internes et divers            -500     -490      n.s.       n.s.         n.s.
    Total Groupe                       21,241   21,608     +1.7%      -0.9%        -2.9%
    (1) y compris les éliminations intra-pôles

    par grande zone :
    France                              5,664    5,896     +4.1%      -2.1%        -2.1%
    Autres pays d'Europe occidentale    9,221    9,113     -1.2%      -2.9%        -5.4%
    Amérique du Nord                    2,733    2,987     +9.3%      +8.2%        -0.2%
    Pays émergents et Asie              4,494    4,446     -1.1%      -1.5%        -1.1%
    Ventes internes                      -871     -834      n.s.       n.s.         n.s.
    Total Groupe                       21,241   21,608     +1.7%      -0.9%        -2.9%

                                           S2      S2     variation       S2        S2
    II. RÉSULTAT D'EXPLOITATION           2011    2012   à structure     2011      2012
                                       (en MEUR)(en MEUR)  réelle      (en %     (en %
    par pôle et activité :                                              du C.A.)  du C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants              528      318    -39.8%        11.1%      6.9%
    Vitrage                               217       50    -77.0%         8.0%      2.0%
    Matériaux Haute Performance           311      268    -13.8%        14.9%     12.7%
    Pôle Produits pour la Construction    534      454    -15.0%         9.3%      7.8%
    Aménagement Intérieur                 234      237     +1.3%         8.4%      7.9%
    Aménagement Extérieur                 300      217    -27.7%        10.2%      7.7%
    Pôle Distribution Bâtiment            441      391    -11.3%         4.7%      4.0%
    Pôle Conditionnement (Verallia)       222      207     -6.8%        12.3%     11.0%
    Divers                                 -4       -1      n.s.         n.s.      n.s.
    Total Groupe                        1,721    1,369    -20.5%         8.1%      6.3%

    par grande zone :
    France                                339      299    -11.8%         6.0%      5.1%
    Autres pays d'Europe occidentale      654      421    -35.6%         7.1%      4.6%
    Amérique du Nord                      264      313    +18.6%         9.7%     10.5%
    Pays émergents et Asie                464      336    -27.6%        10.3%      7.6%
    Total Groupe                        1,721    1,369    -20.5%         8.1%      6.3%

                                          S2      S2     variation       S2        S2
    III. RÉSULTAT OPERATIONNEL           2011    2012   à structure     2011      2012
                                       (en MEUR)(en MEUR)  réelle      (en %     (en %
    par pôle et activité :                                              du C.A.)  du C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants             453      -4     -100.9%        9.5%       -0.1%
    Vitrage                              151    -198     -231.1%        5.6%       -7.8%
    Matériaux Haute Performance          302     194      -35.8%       14.5%        9.2%
    Pôle Produits pour la Construction   248     342      +37.9%        4.3%        5.9%
    Aménagement Intérieur                 16     203    +1168.8%        0.6%        6.8%
    Aménagement Extérieur                232     139      -40.1%        7.9%        4.9%
    Pôle Distribution Bâtiment           331     338       +2.1%        3.5%        3.5%
    Pôle Conditionnement (Verallia)      217     186      -14.3%       12.0%        9.9%
    Divers                               -59 (a) -31 (a)    n.s.        n.s.        n.s.
    Total Groupe                       1,190     831      -30.2%        5.6%        3.8%

    par grande zone :
    France                               289     260      -10.0%        5.1%        4.4%
    Autres pays d'Europe occidentale     494     111      -77.5%        5.4%        1.2%
    Amérique du Nord                     -35 (a) 216 (a)    n.s.        n.s.        7.2%
    Pays émergents et Asie               442     244      -44.8%        9.8%        5.5%
    Total Groupe                       1,190     831      -30.2%        5.6%        3.8%
    (a) après charge-amiante (avant impôts) de 41,5 millions d'euros au S2 2011 et 45 millions d'euros au S2 2012

                                           S2      S2     variation       S2        S2
    IV. AUTOFINANCEMENT                   2011    2012   à structure     2011      2012
                                       (en MEUR)(en MEUR)  réelle      (en %     (en %
    par pôle et activité :                                              du C.A.)  du C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants              502     338     -32.7%        10.5%       7.3%
    Vitrage                               236     119     -49.6%         8.8%       4.7%
    Matériaux Haute Performance           266     219     -17.7%        12.8%      10.4%
    Pôle Produits pour la Construction    464     264     -43.1%         8.1%       4.5%
    Pôle Distribution Bâtiment            314     300      -4.5%         3.3%       3.1%
    Pôle Conditionnement (Verallia)       251     258      +2.8%        13.9%      13.7%
    Divers                                169 (a) 169 (a)   n.s.         n.s.       n.s.
    Total Groupe                        1,700   1,329     -21.8%         8.0%       6.2%

    par grande zone :
    France                                235     168     -28.5%         4.1%       2.8%
    Autres pays d'Europe occidentale      669     515     -23.0%         7.3%       5.7%
    Amérique du Nord                      303 (a) 289 (a)  -4.6%        11.1%       9.7%
    Pays émergents et Asie                493     357     -27.6%        11.0%       8.0%
    Total Groupe                        1,700   1,329     -21.8%         8.0%       6.2%
    (a) après charge-amiante (après impôts) de 25 millions d'euros au S2 2011 et 28 millions d'euros au S2 2012

                                           S2      S2     variation       S2        S2
    V. INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS        2011    2012   à structure     2011      2012
                                       (en MEUR)(en MEUR)  réelle      (en %     (en %
    par pôle et activité :                                              du C.A.)  du C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants              557     370      -33.6%        11.7%      8.0%
    Vitrage                               431     214      -50.3%        16.0%      8.4%
    Matériaux Haute Performance           126     156      +23.8%         6.1%      7.4%
    Pôle Produits pour la Construction    406     332      -18.2%         7.1%      5.7%
    Aménagement Intérieur                 242     218       -9.9%         8.7%      7.3%
    Aménagement Extérieur                 164     114      -30.5%         5.6%      4.0%
    Pôle Distribution Bâtiment            141     136       -3.5%         1.5%      1.4%
    Pôle Conditionnement (Verallia)       175     166       -5.1%         9.7%      8.8%
    Divers                                 16      15        n.s.         n.s.      n.s.
    Total Groupe                        1,295   1,019      -21.3%         6.1%      4.7%

    par grande zone :
    France                                235     181      -23.0%         4.1%      3.1%
    Autres pays d'Europe occidentale      356     261      -26.7%         3.9%      2.9%
    Amérique du Nord                      182     181       -0.5%         6.7%      6.1%
    Pays émergents et Asie                522     396      -24.1%        11.6%      8.9%
    Total Groupe                        1,295   1,019      -21.3%         6.1%      4.7%

    VI. EBE                               S2      S2      variation       S2        S2
    (Résultat d'exploitation             2011    2012    à structure     2011      2012
     + amortissements d'exploitation) (en MEUR)(en MEUR)   réelle     (en %      (en %
    par pôle et activité :                                              du C.A.)  du C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants             763      575      -24.6%        16.0%     12.4%
    Vitrage                              372      223      -40.1%        13.8%      8.8%
    Matériaux Haute Performance          391      352      -10.0%        18.8%     16.7%
    Pôle Produits pour la Construction   787      706      -10.3%        13.8%     12.2%
    Aménagement Intérieur                395      398       +0.8%        14.2%     13.3%
    Aménagement Extérieur                392      308      -21.4%        13.3%     10.9%
    Pôle Distribution Bâtiment           579      530       -8.5%         6.1%      5.4%
    Pôle Conditionnement (Verallia)      338      324       -4.1%        18.7%     17.2%
    Divers                                 6       12        n.s.         n.s.      n.s.
    Total Groupe                       2,473    2,147      -13.2%        11.6%      9.9%

    par grande zone :
    France                               521      484       -7.1%         9.2%      8.2%
    Autres pays d'Europe occidentale     924      695      -24.8%        10.0%      7.6%
    Amérique du Nord                     372      424      +14.0%        13.6%     14.2%
    Pays émergents et Asie               656      544      -17.1%        14.6%     12.2%
    Total Groupe                       2,473    2,147      -13.2%        11.6%      9.9%


Annexe 3 : C.A. par pôle et grande zone géographique 4èmetrimestre 2012

                                      T4        T4      variation   variation   variation
    CHIFFRE D'AFFAIRES               2011      2012    à structure à structure à structure
                                   (en MEUR) (en MEUR)   réelle    comparable   et change
                                                                               comparables
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants (1)     2,366     2,303      -2.7%       -2.9%       -4.2%
    Vitrage                          1,339     1,270      -5.2%       -5.1%       -6.0%
    Matériaux Haute Performance      1,030     1,036      +0.6%       -0.1%       -1.8%
    Pôle Produits
     pour la Construction (1)        2,723     2,805      +3.0%       +1.2%       +0.1%
    Aménagement Intérieur            1,389     1,513      +8.9%       +5.7%       +3.6%
    Aménagement Extérieur            1,347     1,306      -3.0%       -3.5%       -3.5%
    Pôle Distribution Bâtiment       4,729     4,854      +2.6%       -2.1%       -3.5%
    Pôle Conditionnement (Verallia)    910       937      +3.0%       +5.3%       +4.7%
    Ventes internes et divers         -241      -242       n.s.        n.s.        n.s.
    Total Groupe                    10,487    10,657      +1.6%       -0.9%       -2.1%
    (1) y compris les éliminations intra-pôles

    par grande zone :
    France                           2,880     3,020      +4.9%       -1.9%       -1.9%
    Autres pays d'Europe occidentale 4,552     4,472      -1.8%       -3.0%       -5.1%
    Amérique du Nord                 1,291     1,397      +8.2%       +8.2%       +4.4%
    Pays émergents et Asie           2,177     2,185      +0.4%       +0.1%       +0.6%
    Ventes internes                   -413      -417       n.s.        n.s.        n.s.
    Total Groupe                    10,487    10,657      +1.6%       -0.9%       -2.1%


Annexe 4 : Bilan consolidé

    (en millions d'euros)                               31 déc 2011 31 déc 2012

                           ACTIF
    Ecarts d'acquisition                                     11,041      10,936
    Autres immobilisations incorporelles                      3,148       3,196
    Immobilisations corporelles                              14,225      13,696
    Titres mis en équivalence                                   167         206
    Impôts différés actifs                                      949       1,236
    Autres actifs non courants                                  347         359

    Total de l'actif non courant                             29,877      29,629

    Stocks                                                    6,477       6,133
    Créances clients                                          5,341       5,017
    Créances d'impôts courants                                  182         204
    Autres créances                                           1,408       1,425
    Actifs détenus en vue de la vente                             0         936
    Disponibilités et équivalents de trésorerie               2,949       4,179

    Total de l'actif courant                                 16,357      17,894

    Total de l'actif                                         46,234      47,523

                          PASSIF
    Capital                                                   2,142       2,125
    Primes et réserve légale                                  5,920       5,699
    Réserves et résultat consolidés                          10,654      10,334
    Ecarts de conversion                                      (476)       (523)
    Réserves de juste valeur                                   (22)        (15)
    Actions propres                                           (403)       (181)

    Capitaux propres du Groupe                               17,815      17,439

    Intérêts minoritaires                                       403         412

    Capitaux propres de l'ensemble consolidé                 18,218      17,851

    Dettes financières                                        8,326       9,588
    Provisions pour retraites et avantages au personnel       3,458       3,465
    Impôts différés passifs                                     893         792
    Autres provisions et passifs non courants                 2,143       2,171

    Total des dettes non courantes                           14,820      16,016

    Partie court terme des dettes financières                 1,656       1,732
    Partie court terme des autres passifs                       733         457
    Dettes fournisseurs                                       6,018       6,143
    Dettes d'impôts courants                                    165          70
    Autres dettes                                             3,562       3,408
    Passifs détenus en vue de la vente                            0         497
    Emprunts à moins d'un an et banques créditrices           1,062       1,349

    Total des dettes courantes                               13,196      13,656

    Total du passif                                          46,234      47,523


Annexe 5 : Tableau de financement

                                                            exercice  exercice
    (en millions d'euros)                                       2011      2012

    Résultat net part du Groupe                                1,284       766

    Part des intérêts minoritaires dans le résultat net           76        30
    Quote-part dans le résultat des sociétés mises en
    équivalence, nette des dividendes reçus                      (1)       (6)
    Dotations aux amortissements et dépréciations d'actifs     1,892     1,988
    Résultat des réalisations d'actifs                           (1)      (60)
    Résultats latents liés aux variations de juste valeur
    et aux paiements en actions                                   48      (23)
    Variation des stocks                                       (551)       252
    Variation des créances clients, des dettes
    fournisseurs et des autres créances et dettes                 18       429
    Variation des créances et dettes d'impôt                     (6)     (118)
    Variation des provisions pour autres passifs et des
    impôts différés                                            (374)     (696)

    Trésorerie provenant de l'activité                         2,385     2,562

    Acquisitions d'immobilisations corporelles [ en 2011 :
    (1 936), en 2012 : (1 773) ] et incorporelles            (2,028)   (1,883)
    Acquisitions d'immobilisations corporelles en location
    financement                                                 (18)      (18)
    Augmentation (diminution) des dettes sur
    immobilisations                                               18      (67)
    Acquisitions de titres de sociétés consolidées [ en
    2011 : (688), en 2012 : (338) ] nettes de
    l'endettement acquis                                       (710)     (366)
    Acquisitions d'autres titres de participation                (8)      (15)
    Augmentation des dettes sur investissements                    0        46
    Diminution des dettes sur investissements                   (17)       (8)
                       Investissements                       (2,763)   (2,311)
    Cessions d'immobilisations corporelles et
    incorporelles                                                 90        83
    Cessions de titres de sociétés consolidées, nettes de
    l'endettement cédé                                             9        98
    Cessions d'autres titres de participation                      2         1
                      Désinvestissements                         101       182
    Augmentation des prêts, dépôts et prêts court terme         (38)      (85)
    Diminution des prêts, dépôts et prêts court terme             53        58

    Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par) des
    opérations d'investissement et désinvestissement         (2,647)   (2,156)

    Augmentation de capital                                      158       127
    Part des minoritaires dans les augmentations de
    capital des filiales                                           4        13
    (Acquisitions) cessions d'intérêts minoritaires              (6)         4
    Variation des dettes sur investissements suite aux
    exercices de put options de minoritaires                    (20)      (69)
    (Augmentation) diminution des actions propres              (186)     (162)
    Dividendes mis en distribution                             (603)     (646)
    Dividendes versés aux minoritaires par les sociétés
    intégrées et variation des dividendes à payer               (20)      (55)

    Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par) des
    opérations de financement                                  (673)     (788)

    Augmentation (diminution) nette de l'endettement           (935)     (382)

    Incidence des variations monétaires sur l'endettement
    net                                                         (24)       (4)
    Incidence des variations de juste valeur sur
    l'endettement net                                             32       (8)
    Endettement net classé en actifs et passifs détenus en
    vue de la vente                                                0       (1)

    Endettement net en début de période                      (7,168)   (8,095)
    Endettement net en fin de période                        (8,095)   (8,490)


Annexe 6 : Dette au 31 décembre 2012

    Montants ci-dessous en MdEUR                            Commentaires

    Montant et structure                   MdEUR
     de la dette nette
                                                  La dette brute au 31 décembre est à taux
                                                  fixe pour 84% ; le coût moyen de la dette
    Dette Brute                             12.7  brute au 31/12/2012 est de 4,7%
    Disponibilités                           4.2
    Dette Nette                              8.5

    Détail de la dette brute                12.7

                                                  Montants et échéances
    Dette obligataire et perpétuelle        10.5  ci-dessous
    Mai 2013                                 0.6
    Septembre 2013                           0.6
    Avril 2014                               0.5
    Juillet 2014                             0.7
    Septembre 2015                           1.0
    Mai 2016                                 0.7
    Décembre 2016                            0.4  (0.3 Md GBP)
    Avril 2017                               1.3
    Juin 2017                                0.2
    Au-delà de 2017                          4.5

    Autres dettes à long terme               0.3

    Dette à court terme                      1.9  (Hors obligataire)
    Billets de Trésorerie (< 3 mois)         0.7  Plafond du programme d'émission: 3 MdsEUR
    Titrisation de créances commerciales     0.1  (0,1 Md USD)
                                                  Renouvellement annuel ; plusieurs
                                                  centaines de sources de financement
    Dettes locales et intérêts courus        1.1  différentes

    Lignes de crédit et disponibilités       8.2

    Disponibilités                           4.2
    Lignes de crédit "back-up"               4.0  Cf. détail ci-dessous

    Détail des lignes de crédit "back-up"    4.0

    Toutes les lignes sont confirmées, non tirées,
     sans "Material Adverse Change" (MAC) clause

                                      Échéance               Covenants financiers
    Crédit syndiqué : 2,5 MdsEUR      Décembre 2015                  Aucun
    Crédit syndiqué : 1,5 MdEUR       Décembre 2017                  Aucun


Contacts analystes, investisseurs

Florence TRIOU-TEIXEIRA,    +33-1-47-62-45-19,
Vivien DARDEL, +33-1-47-62-44-29,
Alexandra BAUBIGEAT,   +33-1-47-62-30-93,
                           
Contacts presse

Sophie CHEVALLON, +33 1 47 62 30 48
Susanne TRABITZSCH, +33 1 47 62 43 25


More Stories By PR Newswire

Copyright © 2007 PR Newswire. All rights reserved. Republication or redistribution of PRNewswire content is expressly prohibited without the prior written consent of PRNewswire. PRNewswire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

@ThingsExpo Stories
The Internet of Things will greatly expand the opportunities for data collection and new business models driven off of that data. In her session at Internet of @ThingsExpo, Esmeralda Swartz, CMO of MetraTech, will discuss how for this to be effective you not only need to have infrastructure and operational models capable of utilizing this new phenomenon, but increasingly service providers will need to convince a skeptical public to participate. Get ready to show them the money! Speaker Bio: Esmeralda Swartz, CMO of MetraTech, has spent 16 years as a marketing, product management, and busin...
Samsung VP Jacopo Lenzi, who headed the company's recent SmartThings acquisition under the auspices of Samsung's Open Innovaction Center (OIC), answered a few questions we had about the deal. This interview was in conjunction with our interview with SmartThings CEO Alex Hawkinson. IoT Journal: SmartThings was developed in an open, standards-agnostic platform, and will now be part of Samsung's Open Innovation Center. Can you elaborate on your commitment to keep the platform open? Jacopo Lenzi: Samsung recognizes that true, accelerated innovation cannot be driven from one source, but requires a...
SYS-CON Events announced today that Red Hat, the world's leading provider of open source solutions, will exhibit at Internet of @ThingsExpo, which will take place on November 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Red Hat is the world's leading provider of open source software solutions, using a community-powered approach to reliable and high-performing cloud, Linux, middleware, storage and virtualization technologies. Red Hat also offers award-winning support, training, and consulting services. As the connective hub in a global network of enterprises, partners, a...
P2P RTC will impact the landscape of communications, shifting from traditional telephony style communications models to OTT (Over-The-Top) cloud assisted & PaaS (Platform as a Service) communication services. The P2P shift will impact many areas of our lives, from mobile communication, human interactive web services, RTC and telephony infrastructure, user federation, security and privacy implications, business costs, and scalability. In his session at Internet of @ThingsExpo, Robin Raymond, Chief Architect at Hookflash Inc., will walk through the shifting landscape of traditional telephone a...
SYS-CON Events announced today that Matrix.org has been named “Silver Sponsor” of Internet of @ThingsExpo, which will take place on November 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Matrix is an ambitious new open standard for open, distributed, real-time communication over IP. It defines a new approach for interoperable Instant Messaging and VoIP based on pragmatic HTTP APIs and WebRTC, and provides open source reference implementations to showcase and bootstrap the new standard. Our focus is on simplicity, security, and supporting the fullest feature set.
BSQUARE is a global leader of embedded software solutions. We enable smart connected systems at the device level and beyond that millions use every day and provide actionable data solutions for the growing Internet of Things (IoT) market. We empower our world-class customers with our products, services and solutions to achieve innovation and success. For more information, visit www.bsquare.com.
How do APIs and IoT relate? The answer is not as simple as merely adding an API on top of a dumb device, but rather about understanding the architectural patterns for implementing an IoT fabric. There are typically two or three trends: Exposing the device to a management framework Exposing that management framework to a business centric logic • Exposing that business layer and data to end users. This last trend is the IoT stack, which involves a new shift in the separation of what stuff happens, where data lives and where the interface lies. For instance, it’s a mix of architectural style...
SYS-CON Events announced today that SOA Software, an API management leader, will exhibit at SYS-CON's 15th International Cloud Expo®, which will take place on November 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. SOA Software is a leading provider of API Management and SOA Governance products that equip business to deliver APIs and SOA together to drive their company to meet its business strategy quickly and effectively. SOA Software’s technology helps businesses to accelerate their digital channels with APIs, drive partner adoption, monetize their assets, and achieve a...
From a software development perspective IoT is about programming "things," about connecting them with each other or integrating them with existing applications. In his session at @ThingsExpo, Yakov Fain, co-founder of Farata Systems and SuranceBay, will show you how small IoT-enabled devices from multiple manufacturers can be integrated into the workflow of an enterprise application. This is a practical demo of building a framework and components in HTML/Java/Mobile technologies to serve as a platform that can integrate new devices as they become available on the market.
SYS-CON Events announced today that Utimaco will exhibit at SYS-CON's 15th International Cloud Expo®, which will take place on November 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Utimaco is a leading manufacturer of hardware based security solutions that provide the root of trust to keep cryptographic keys safe, secure critical digital infrastructures and protect high value data assets. Only Utimaco delivers a general-purpose hardware security module (HSM) as a customizable platform to easily integrate into existing software solutions, embed business logic and build s...
Connected devices are changing the way we go about our everyday life, from wearables to driverless cars, to smart grids and entire industries revolutionizing business opportunities through smart objects, capable of two-way communication. But what happens when objects are given an IP-address, and we rely on that connection, sometimes with our lives? How do we secure those vast data infrastructures and safe-keep the privacy of sensitive information? This session will outline how each and every connected device can uphold a core root of trust via a unique cryptographic signature – a “bir...
Internet of @ThingsExpo Silicon Valley announced on Thursday its first 12 all-star speakers and sessions for its upcoming event, which will take place November 4-6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in California. @ThingsExpo, the first and largest IoT event in the world, debuted at the Javits Center in New York City in June 10-12, 2014 with over 6,000 delegates attending the conference. Among the first 12 announced world class speakers, IBM will present two highly popular IoT sessions, which will take place November 4-6, 2014 at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, Calif...
Almost everyone sees the potential of Internet of Things but how can businesses truly unlock that potential. The key will be in the ability to discover business insight in the midst of an ocean of Big Data generated from billions of embedded devices via Systems of Discover. Businesses will also need to ensure that they can sustain that insight by leveraging the cloud for global reach, scale and elasticity.
WebRTC defines no default signaling protocol, causing fragmentation between WebRTC silos. SIP and XMPP provide possibilities, but come with considerable complexity and are not designed for use in a web environment. In his session at Internet of @ThingsExpo, Matthew Hodgson, technical co-founder of the Matrix.org, will discuss how Matrix is a new non-profit Open Source Project that defines both a new HTTP-based standard for VoIP & IM signaling and provides reference implementations.

SUNNYVALE, Calif., Oct. 20, 2014 /PRNewswire/ -- Spansion Inc. (NYSE: CODE), a global leader in embedded systems, today added 96 new products to the Spansion® FM4 Family of flexible microcontrollers (MCUs). Based on the ARM® Cortex®-M4F core, the new MCUs boast a 200 MHz operating frequency and support a diverse set of on-chip peripherals for enhanced human machine interfaces (HMIs) and machine-to-machine (M2M) communications. The rich set of periphera...

SYS-CON Events announced today that Aria Systems, the recurring revenue expert, has been named "Bronze Sponsor" of SYS-CON's 15th International Cloud Expo®, which will take place on November 4-6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Aria Systems helps leading businesses connect their customers with the products and services they love. Industry leaders like Pitney Bowes, Experian, AAA NCNU, VMware, HootSuite and many others choose Aria to power their recurring revenue business and deliver exceptional experiences to their customers.
The Internet of Things (IoT) is going to require a new way of thinking and of developing software for speed, security and innovation. This requires IT leaders to balance business as usual while anticipating for the next market and technology trends. Cloud provides the right IT asset portfolio to help today’s IT leaders manage the old and prepare for the new. Today the cloud conversation is evolving from private and public to hybrid. This session will provide use cases and insights to reinforce the value of the network in helping organizations to maximize their company’s cloud experience.
The Internet of Things (IoT) is making everything it touches smarter – smart devices, smart cars and smart cities. And lucky us, we’re just beginning to reap the benefits as we work toward a networked society. However, this technology-driven innovation is impacting more than just individuals. The IoT has an environmental impact as well, which brings us to the theme of this month’s #IoTuesday Twitter chat. The ability to remove inefficiencies through connected objects is driving change throughout every sector, including waste management. BigBelly Solar, located just outside of Boston, is trans...
SYS-CON Events announced today that Matrix.org has been named “Silver Sponsor” of Internet of @ThingsExpo, which will take place on November 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Matrix is an ambitious new open standard for open, distributed, real-time communication over IP. It defines a new approach for interoperable Instant Messaging and VoIP based on pragmatic HTTP APIs and WebRTC, and provides open source reference implementations to showcase and bootstrap the new standard. Our focus is on simplicity, security, and supporting the fullest feature set.
Predicted by Gartner to add $1.9 trillion to the global economy by 2020, the Internet of Everything (IoE) is based on the idea that devices, systems and services will connect in simple, transparent ways, enabling seamless interactions among devices across brands and sectors. As this vision unfolds, it is clear that no single company can accomplish the level of interoperability required to support the horizontal aspects of the IoE. The AllSeen Alliance, announced in December 2013, was formed with the goal to advance IoE adoption and innovation in the connected home, healthcare, education, aut...