Click here to close now.




















Welcome!

Microsoft Cloud Authors: Elizabeth White, the Editor, Michael Krems, Xenia von Wedel, Jayaram Krishnaswamy

News Feed Item

BB&T annonce des bénéfices annuels record pour 2012 ; les résultats du 4e trimestre en hausse de 29 % pour se situer à 506 millions $ ; le BPA s'élève à 0,71 $, soit une hausse de 29 %

WINSTON-SALEM, Caroline du Nord, 17 janvier 2013 /PRNewswire/ -- BB&T Corporation (NYSE: BBT) a annoncé aujourd'hui un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires de 506 millions $ pour le quatrième trimestre, en hausse de 29 % comparativement aux 391 millions $ enregistrés au quatrième trimestre 2011. Le bénéfice par action ordinaire diluée s'élève à 0,71 $, soit une hausse de 29 % par rapport 0,55 $ rapporté au quatrième trimestre de l'année dernière. Le rendement de l'actif moyen a augmenté au cours du trimestre pour se situer à 1,20 % comparativement à 0,93 % au quatrième trimestre de l'année dernière. Le rendement des capitaux propres moyens des actionnaires ordinaires s'élevait à 10,5 %, soit une hausse par rapport à 8,8 % pour le même trimestre de l'année dernière.

Pour l'exercice 2012, BB&T a enregistré un bénéfice net record attribuable aux actionnaires ordinaires à hauteur de 1,9 milliard $, soit en hausse de 49 % par rapport à 1,3 milliard $ en 2011. En 2012, le bénéfice par action ordinaire diluée s'est chiffré à 2,70 $ par rapport à 1,83 $ par action ordinaire diluée en 2011, soit une hausse de 48 %.

« BB&T a connu une année 2012 exceptionnelle », a déclaré Kelly S. King, président et directeur général. « Nous avons enregistré un bénéfice net record durant l'année et avons réalisé la plupart de nos initiatives stratégiques. Le bénéfice net d'intérêts a augmenté de 23 % pour l'année, grâce à un rendement record des prêts sur créances hypothécaires, les assurances, les services bancaires d'investissement et le courtage. Ces résultats record sont la conséquence d'une forte amélioration des coûts de crédit et de la hausse du bénéfice net d'intérêts supérieure à 6 %. La marge nette d'intérêts est restée solide à 3,84 % pour ce trimestre. Nous sommes ravis que nos frais autres que d'intérêts soient essentiellement restés au même niveau que l'année dernière malgré l'ajout de Crump Insurance et BankAtlantic au cours de l'année. De plus, nous avons réussi à générer un levier d'exploitation positif. »

« Malgré la conjoncture difficile et les obstacles saisonniers, la moyenne des prêts détenus aux fins de placement a poursuivi sa croissance. Cette hausse a été favorisée par les prêts commerciaux et industriels, la vente directe au détail et les prêts hypothécaires résidentiels, qui ont augmenté de plus de 5 % chacun sur une base annualisée comparativement au trimestre précédent. »

« La moyenne des dépôts a augmenté de près de 10 % et les dépôts non rémunérés sont en hausse de 25 % sur une base annualisée. La valeur des dépôts combinés s'est également améliorée, entraînant une baisse des coûts des dépôts rémunérés de 18 points de base comparativement au quatrième trimestre de l'année dernière.

« Il est important à noter que nous enregistrons une amélioration soutenue du crédit à grande échelle », a précisé Kelly S. King. « Les actifs non performants ont baissé de 11 % comparativement au trimestre précédent. Cette amélioration comprend une baisse de 23 % des biens immobiliers saisis pour atteindre le niveau le plus bas des cinq dernières années. Les radiations nettes, excluant les prêts garantis, se situaient à 1,04 %, soit le niveau le plus bas des quatre dernières années.

« Je suis également fier d'avoir accompli notre mission sous d'autres aspects. Les associés de BB&T se sont vu accorder une prestigieuse récompense de l'industrie pour les services offerts à notre clientèle et l'impact positif qu'ils ont eu dans la vie de plus 1,6 million de personnes au sein de la communauté par le biais de notre projet annuel Lighthouse. Nous avons aussi assumé un rôle de leader pour défendre l'importance du secteur des services financiers dans la création d'une économie saine. »

Points marquants des résultats du quatrième trimestre 2012

  • La moyenne des prêts et des crédits-baux détenus aux fins de placement a augmenté de 3,0 % sur l'année, par rapport au troisième trimestre 2012
    • La moyenne des prêts commerciaux et industriels a augmenté de 5,4 %
    • La moyenne des prêts immobiliers commerciaux et des autres prêts a augmenté de 7,7 %
    • La moyenne des prêts de vente directe au détail a augmenté de 6,3 %
    • La moyenne des prêts hypothécaires résidentiels a augmenté de 5,7 %
    • La moyenne des prêts à crédit renouvelable a augmenté de 8,2 %
    • La moyenne des prêts ADC résidentiels a baissé de 35,3 %
  • Le chiffre d'affaires s'élevait à 2,5 milliards $ au quatrième trimestre, soit une hausse trimestrielle annualisée de 8,0 %
    • Les revenus nets d'intérêts ont totalisé 1,5 milliard $, soit une hausse annuelle de 5,1 % par rapport au troisième trimestre 2012 ajusté pour un bénéfice de 26 millions $ de l'amortissement accéléré des gains de couverture
    • Le bénéfice net d'intérêts était de 1,0 milliard $, soit une hausse de 23,5 % grâce à des résultats forts des prêts sur créances hypothécaires, des assurances, des services bancaires d'investissements et du courtage
    • Atteinte d'un levier d'exploitation positif
  • La moyenne des dépôts a augmenté pour se situer à 3,1 milliards $, soit une hausse trimestrielle annualisée de 9,5 %
    • La moyenne des dépôts non rémunérés a augmenté pour atteindre 1,9 milliard $, soit une hausse de 24,7 %
    • Les coûts des dépôts rémunérés ont baissé de 4 points de base pour atteindre 0,38 % ce trimestre
  • Les mesures de qualité de l'actif se sont améliorées significativement
    • Les actifs non performants ont baissé de 182 millions $ ou de 10,6 % à l'exception des actifs garantis
    • Par rapport à la totalité des actifs, à l'exception des actifs garantis, les actifs non performants sont passés de 0,97 % au dernier trimestre à 0,85 %
    • Les radiations nettes, excluant les prêts garantis, se sont chiffrées à 1,04 % de la moyenne des prêts pendant le trimestre.
  • Les niveaux de capitaux sont demeurés solides
    • Les fonds propres tangibles ont représenté 6,9 %
    • Le ratio de fonds propres de catégorie 1 (Tier 1) s'est élevé à 9,7 %
    • Le ratio des fonds propres de catégorie 1 à risque (Tier 1) s'est élevé à 11,4 %
    • Le ratio d'effet de levier était de 8,2 %
    • Le total de fonds propres s'est élevé à 14,3 %

Présentation des résultats et récapitulatifs des résultats trimestriels

Pour écouter la diffusion en direct de la téléconférence sur les résultats du quatrième trimestre 2012 BB&T aujourd'hui à 7 h 30 (heure de la côte Est des États-Unis), composez le (888) 632-5009 et tapez le code du participant : 5184622. Le document de présentation qui sera utilisé pendant la conférence sur les résultats peut être consulté sur notre site Web. La rediffusion de la téléconférence sera accessible jusqu'au 17 février 2013 sur le site Web de BB&T, ou en composant le 1-888-203-1112 (code d'accès 4313363).

Pour avoir accès à présentation, y compris à l'annexe de données réconciliées non conformes aux PCGR, veuillez visiter le site www.BBT.com et cliquez sur la section « À propos » puis rendez-vous dans la partie intitulée « Investor Relations ». Cliquez sur « View Recent Presentations » pour accéder au document de présentation.

La Présentation des résultats du quatrième trimestre 2012 de BB&T, qui contient des tableaux financiers détaillés, peut être consultée sur le site Web de BB&T à l'adresse suivante : www.BBT.com/financials.html.

À propos de BB&T

Au 31 décembre 2012, BB&T était l'une des sociétés holdings de services financiers les plus importantes des États-Unis avec 183,9 milliards de dollars d'actifs et une capitalisation boursière se chiffrant à 20,4 milliards de dollars. Basée à Winston-Salem, en Caroline du Nord, la société exploite environ 1 830 centres financiers répartis dans 12 États et à Washington, D.C. et offre une gamme complète de services bancaires destinés aux particuliers et aux entreprises, de courtage en valeurs mobilières, de gestion d'actifs, de produits et services hypothécaires et d'assurances. Entreprise classée au Fortune 500, BB&T est systématiquement citée par J.D. Power and Associates, l'U.S. Small Business Administration, Greenwich Associates et d'autres agences, pour le niveau exceptionnel de la satisfaction de la clientèle. Vous pouvez trouver plus d'informations à propos de BB&T et de sa gamme complète de produits et services sur www.BBT.com.

Les ratios des fonds propres ici indiqués sont provisoires. Les données sur la qualité des crédits excluent, s'il y a lieu, les prêts garantis et les prêts garantis par le gouvernement.

Le présent communiqué de presse contient des informations et des mesures de résultat qui ont été déterminées par l'application de méthodes autres que celles des principes comptables généralement reconnus aux États-Unis d'Amérique (« PCGR »). La direction de BB&T utilise ces mesures « non conformes aux PCGR » pour analyser les résultats de l'entreprise et l'efficacité de ses opérations. Elle considère que ces mesures non conformes aux PCGR permettent de mieux comprendre les opérations en cours, optimisent la comparaison des résultats avec ceux des périodes antérieures et permettent de démontrer les effets des profits et des pertes significatifs enregistrés au cours de la période. La société considère que pour procéder à une analyse sérieuse de ses résultats financiers, il est nécessaire de comprendre les facteurs sous-jacents de ces résultats. La direction de BB&T pense que les investisseurs peuvent utiliser ces mesures non conformes aux PCGR pour analyser les résultats financiers sans que ceux-ci ne soient altérés par des éléments inhabituels qui pourraient masquer les tendances des résultats sous-jacents de la société. Les présentes informations ne doivent pas être considérées comme se substituant aux mesures financières déterminées conformément aux PCGR, pas plus qu'elles ne doivent être nécessairement considérés comme des mesures comparables aux mesures non conformes aux PCGR présentées par d'autres sociétés. On peut trouver ci-dessous une liste de types de mesures non conformes aux PCGR utilisés dans le présent communiqué de presse :

  • Les fonds propres tangibles et les ratios de fonds propres de première catégorie (Tier 1) ont été déterminés par application de mesures non conformes aux PCGR. Pour déterminer ces ratios, BB&T utilise la définition qui en est donnée par le Supervisory Capital Assessment Program (SCAP). Le ratio de fonds propres de première catégorie Bâle III (Tier 1 Bâle III) a également été déterminé par application de mesures non conformes aux PCGR et représente la meilleure estimation des exigences règlementaires proposées faite par la direction, lesquelles sont sujettes à modification. La direction de BB&T utilise ces mesures pour évaluer la qualité de son capital et pense qu'elles pourraient être utiles aux investisseurs dans leur analyse de la société.
  • Les ratios relatifs à la qualité des fonds propres ont été ajustés afin de neutraliser l'incidence des prêts acquis et des propriétés saisies couvertes par l'accord de partage des pertes de la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), dans la mesure où la direction considère que leur prise en compte aurait comme effet de distordre ces ratios et empêcherait de les comparer à d'autres périodes présentées ou à d'autres portefeuilles non impactés par la comptabilisation selon la méthode de l'acquisition.
  • Les ratios relatifs aux commissions perçues et à l'efficience sont basés sur des mesures non conformes aux PCGR dans la mesure où ils excluent les gains sur titres (pertes), les dépenses liées aux propriétés saisies, l'amortissement des actifs incorporels, les charges liées aux opérations de fusion et de restructuration, l'incidence de la comptabilisation du partage des pertes couvertes par la FDIC et autres éléments associés.
  • Le rendement des capitaux propres tangibles moyens attribuables aux actionnaires a été déterminé par application de mesures non conformes aux PCGR qui calculent le rendement des capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires sans prise en compte de l'incidence des actifs incorporels et de leur amortissement respectif.

On peut trouver une réconciliation desdites mesures non conformes aux PCGR avec les mesures PCGR les plus directement comparables sur le site Web de BB&T, dans la rubrique intitulée « Investor Relations », ainsi que dans la Présentation des résultats trimestriels de BB&T pour le quatrième trimestre 2012, laquelle peut être consultée sur le site Web de BB&T à l'adresse suivante : www.BBT.com/financials.html.

Le présent communiqué de presse contient certains énoncés prospectifs tels que définis par la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces énoncés peuvent se rapporter à des questions qui impliquent des risques significatifs, des incertitudes, des estimations et des hypothèses faites par la direction. Les résultats réels pourraient donc différer des résultats estimatifs. Veuillez vous reporter aux communications effectuées par BB&T auprès de la Securities and Exchange Commission pour un récapitulatif des facteurs importants susceptibles d'affecter les énoncés prospectifs de BB&T. BB&T n'est nullement tenue de réviser les présentes déclarations postérieurement à la date de parution de ce communiqué de presse.

More Stories By PR Newswire

Copyright © 2007 PR Newswire. All rights reserved. Republication or redistribution of PRNewswire content is expressly prohibited without the prior written consent of PRNewswire. PRNewswire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

@ThingsExpo Stories
SYS-CON Events announced today that IceWarp will exhibit at the 17th International Cloud Expo®, which will take place on November 3–5, 2015, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. IceWarp, the leader of cloud and on-premise messaging, delivers secured email, chat, documents, conferencing and collaboration to today's mobile workforce, all in one unified interface
The Internet of Things (IoT) is about the digitization of physical assets including sensors, devices, machines, gateways, and the network. It creates possibilities for significant value creation and new revenue generating business models via data democratization and ubiquitous analytics across IoT networks. The explosion of data in all forms in IoT requires a more robust and broader lens in order to enable smarter timely actions and better outcomes. Business operations become the key driver of IoT applications and projects. Business operations, IT, and data scientists need advanced analytics t...
With the proliferation of connected devices underpinning new Internet of Things systems, Brandon Schulz, Director of Luxoft IoT – Retail, will be looking at the transformation of the retail customer experience in brick and mortar stores in his session at @ThingsExpo. Questions he will address include: Will beacons drop to the wayside like QR codes, or be a proximity-based profit driver? How will the customer experience change in stores of all types when everything can be instrumented and analyzed? As an area of investment, how might a retail company move towards an innovation methodolo...
As more and more data is generated from a variety of connected devices, the need to get insights from this data and predict future behavior and trends is increasingly essential for businesses. Real-time stream processing is needed in a variety of different industries such as Manufacturing, Oil and Gas, Automobile, Finance, Online Retail, Smart Grids, and Healthcare. Azure Stream Analytics is a fully managed distributed stream computation service that provides low latency, scalable processing of streaming data in the cloud with an enterprise grade SLA. It features built-in integration with Azur...
WebRTC has had a real tough three or four years, and so have those working with it. Only a few short years ago, the development world were excited about WebRTC and proclaiming how awesome it was. You might have played with the technology a couple of years ago, only to find the extra infrastructure requirements were painful to implement and poorly documented. This probably left a bitter taste in your mouth, especially when things went wrong.
As more intelligent IoT applications shift into gear, they’re merging into the ever-increasing traffic flow of the Internet. It won’t be long before we experience bottlenecks, as IoT traffic peaks during rush hours. Organizations that are unprepared will find themselves by the side of the road unable to cross back into the fast lane. As billions of new devices begin to communicate and exchange data – will your infrastructure be scalable enough to handle this new interconnected world?
Too often with compelling new technologies market participants become overly enamored with that attractiveness of the technology and neglect underlying business drivers. This tendency, what some call the “newest shiny object syndrome,” is understandable given that virtually all of us are heavily engaged in technology. But it is also mistaken. Without concrete business cases driving its deployment, IoT, like many other technologies before it, will fade into obscurity.
Consumer IoT applications provide data about the user that just doesn’t exist in traditional PC or mobile web applications. This rich data, or “context,” enables the highly personalized consumer experiences that characterize many consumer IoT apps. This same data is also providing brands with unprecedented insight into how their connected products are being used, while, at the same time, powering highly targeted engagement and marketing opportunities. In his session at @ThingsExpo, Nathan Treloar, President and COO of Bebaio, will explore examples of brands transforming their businesses by t...
SYS-CON Events announced today that Micron Technology, Inc., a global leader in advanced semiconductor systems, will exhibit at the 17th International Cloud Expo®, which will take place on November 3–5, 2015, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Micron’s broad portfolio of high-performance memory technologies – including DRAM, NAND and NOR Flash – is the basis for solid state drives, modules, multichip packages and other system solutions. Backed by more than 35 years of technology leadership, Micron's memory solutions enable the world's most innovative computing, consumer,...
Through WebRTC, audio and video communications are being embedded more easily than ever into applications, helping carriers, enterprises and independent software vendors deliver greater functionality to their end users. With today’s business world increasingly focused on outcomes, users’ growing calls for ease of use, and businesses craving smarter, tighter integration, what’s the next step in delivering a richer, more immersive experience? That richer, more fully integrated experience comes about through a Communications Platform as a Service which allows for messaging, screen sharing, video...
SYS-CON Events announced today that Pythian, a global IT services company specializing in helping companies leverage disruptive technologies to optimize revenue-generating systems, has been named “Bronze Sponsor” of SYS-CON's 17th Cloud Expo, which will take place on November 3–5, 2015, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Founded in 1997, Pythian is a global IT services company that helps companies compete by adopting disruptive technologies such as cloud, Big Data, advanced analytics, and DevOps to advance innovation and increase agility. Specializing in designing, imple...
Akana has announced the availability of the new Akana Healthcare Solution. The API-driven solution helps healthcare organizations accelerate their transition to being secure, digitally interoperable businesses. It leverages the Health Level Seven International Fast Healthcare Interoperability Resources (HL7 FHIR) standard to enable broader business use of medical data. Akana developed the Healthcare Solution in response to healthcare businesses that want to increase electronic, multi-device access to health records while reducing operating costs and complying with government regulations.
SYS-CON Events announced today that HPM Networks will exhibit at the 17th International Cloud Expo®, which will take place on November 3–5, 2015, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. For 20 years, HPM Networks has been integrating technology solutions that solve complex business challenges. HPM Networks has designed solutions for both SMB and enterprise customers throughout the San Francisco Bay Area.
For IoT to grow as quickly as analyst firms’ project, a lot is going to fall on developers to quickly bring applications to market. But the lack of a standard development platform threatens to slow growth and make application development more time consuming and costly, much like we’ve seen in the mobile space. In his session at @ThingsExpo, Mike Weiner, Product Manager of the Omega DevCloud with KORE Telematics Inc., discussed the evolving requirements for developers as IoT matures and conducted a live demonstration of how quickly application development can happen when the need to comply wit...
The Internet of Everything (IoE) brings together people, process, data and things to make networked connections more relevant and valuable than ever before – transforming information into knowledge and knowledge into wisdom. IoE creates new capabilities, richer experiences, and unprecedented opportunities to improve business and government operations, decision making and mission support capabilities.
Explosive growth in connected devices. Enormous amounts of data for collection and analysis. Critical use of data for split-second decision making and actionable information. All three are factors in making the Internet of Things a reality. Yet, any one factor would have an IT organization pondering its infrastructure strategy. How should your organization enhance its IT framework to enable an Internet of Things implementation? In his session at @ThingsExpo, James Kirkland, Red Hat's Chief Architect for the Internet of Things and Intelligent Systems, described how to revolutionize your archit...
MuleSoft has announced the findings of its 2015 Connectivity Benchmark Report on the adoption and business impact of APIs. The findings suggest traditional businesses are quickly evolving into "composable enterprises" built out of hundreds of connected software services, applications and devices. Most are embracing the Internet of Things (IoT) and microservices technologies like Docker. A majority are integrating wearables, like smart watches, and more than half plan to generate revenue with APIs within the next year.
Growth hacking is common for startups to make unheard-of progress in building their business. Career Hacks can help Geek Girls and those who support them (yes, that's you too, Dad!) to excel in this typically male-dominated world. Get ready to learn the facts: Is there a bias against women in the tech / developer communities? Why are women 50% of the workforce, but hold only 24% of the STEM or IT positions? Some beginnings of what to do about it! In her Opening Keynote at 16th Cloud Expo, Sandy Carter, IBM General Manager Cloud Ecosystem and Developers, and a Social Business Evangelist, d...
In his keynote at 16th Cloud Expo, Rodney Rogers, CEO of Virtustream, discussed the evolution of the company from inception to its recent acquisition by EMC – including personal insights, lessons learned (and some WTF moments) along the way. Learn how Virtustream’s unique approach of combining the economics and elasticity of the consumer cloud model with proper performance, application automation and security into a platform became a breakout success with enterprise customers and a natural fit for the EMC Federation.
The Internet of Things is not only adding billions of sensors and billions of terabytes to the Internet. It is also forcing a fundamental change in the way we envision Information Technology. For the first time, more data is being created by devices at the edge of the Internet rather than from centralized systems. What does this mean for today's IT professional? In this Power Panel at @ThingsExpo, moderated by Conference Chair Roger Strukhoff, panelists addressed this very serious issue of profound change in the industry.