Welcome!

Microsoft Cloud Authors: Elizabeth White, Mihai Corbuleac, Pat Romanski, David Bermingham, Steven Mandel

News Feed Item

Western Copper and Gold annonce une étude de faisabilité positive sur Casino

VANCOUVER, Colombie-Britannique, January 8, 2013 /PRNewswire/ --

VAN après impôts de 1,8 milliard de $ (8 %), selon les cours à long terme des métaux

TRI après impôts de 20,1 %, selon les cours à long terme des métaux

Cours à long terme des métaux :Cu : 3,00 $US/lb, Au : 1,400 $US/oz, Ag : 25 $US/oz, Mo : 14 $US /lb

Réserve d'or de 8,9 millions d'onces, soit une hausse 0,5 million d'onces

Réserve de cuivre de 4,5 milliards de livres

Western Copper and Gold Corporation (« Western » ou la « Société ») (TSX : WRN ; NYSE MKT : WRN) a le plaisir de présenter les résultats de son étude de faisabilité définitive (l'« Étude de faisabilité » ou l'« Étude ») sur son gisement de cuivre-or-molybdène en propriété exclusive Casino (« Casino » ou le « projet »), dans le territoire du Yukon. Cette Étude recommande l'exécution du projet en tant que mine à ciel ouvert, avec un concentrateur traitant un volume nominal de 120 000 tonnes par jour et une installation de lixiviation en tas pour l'or traitant un volume nominal de 25 000 tonnes par jour. Selon l'Étude, ces installations produiraient en moyenne 399 000 onces d'or, 245 millions de livres de cuivre, 15 millions de livres de molybdène et 1,8 million d'onces d'argent par an pendant les quatre premières années de production.

L'Étude succède à l'étude de préfaisabilité en date du 17 mai 2011 (l'« Étude de préfaisabilité »). Elle incorpore une réserve actualisée et des travaux techniques actualisés significatifs, en particulier dans les domaines de l'alimentation en électricité, de la métallurgie et de la conception du schéma de production, et porte les travaux techniques sur le projet à un niveau de faisabilité.

« Nous sommes extrêmement satisfaits de l'Étude de faisabilité sur Casino », a déclaré Dale Corman, président du conseil d'administration et président-directeur général de Western. « Cette Étude établit Casino parmi les rares projets de cuivre-or de classe mondiale, de longue durée et économiquement vigoureux à un niveau d'étude de faisabilité. Le Yukon est un district minier majeur et nous sommes impatients d'obtenir nos permis dans le cadre de notre prochaine étape de développement. »

Dans le présent communiqué de presse, sauf avis contraire, les références au signe « $ » désignent des dollars canadiens et les références au signe « $US » désignent des dollars américains.


   
    POINTS MARQUANTS
     Investissement initial                             2,46 milliards $
     Délai de récupération*                              3,0 ans
     VAN avant impôts* (8 % de remise)                  2,82 milliards $
     VAN après impôts* (8 % de remise)                  1,83 milliard $
     TRI avant impôts* (100 % de capitaux propres)      24,0 %
     TRI après impôts* (100 % de capitaux propres)      20,1 %
     Réserve totale                                     1,12 milliard de tonnes
     Concentrateur                                        22 ans
     Lixiviation en tas                                   18 ans


*Selon les cours à long terme des métaux (se référer à la section « Résultats financiers » ci-dessous).

PRINCIPAUX CHANGEMENTS PAR RAPPORT À L'ÉTUDE DE PRÉFAISABILITÉ

De nombreux travaux techniques, sur le terrain et d'essais ont été réalisés entre la publication de l'Étude de préfaisabilité et celle de l'Étude de faisabilité. Ces travaux sont à l'origine des principaux changements suivants entre les deux études :

Lixiviation en tas

L'activité de lixiviation en tas a été modifiée d'une activité tout venant à une activité de concassage grossier et de convoyage et empilage, afin de parvenir à une récupération aurifère supérieure de 66 %. La réserve par lixiviation en tas a augmenté de 82 à 157 millions de tonnes en partie en raison de cette récupération aurifère accrue.

Métallurgie et schéma de production

Une vaste campagne de travaux d'essais métallurgiques a été menée en 2012, notamment des travaux d'essais sur du minerai frais prélevé sur le terrain spécifiquement pour cette campagne. Les récupérations métallurgiques améliorées obtenues dans les récents travaux d'essais sont reflétées dans l'Étude.

Les résultats de l'essai de fragmentation réalisé en 2012, qui a examiné les caractéristiques minérales des principaux types et altérations de roche, indiquent qu'une production moyenne de 124 000 tonnes par jour peut être obtenue en utilisant un modèle de concentrateur, comparativement à un volume de 120 000 tonnes par jour stipulé dans l'Étude de préfaisabilité. La production annuelle varie légèrement d'une année à l'autre en fonction de la dureté du minerai et cette variation a été prise en compte dans le modèle financier.

Un circuit de lixiviation de pyrite pour la récupération aurifère a été inclus dans l'Étude de préfaisabilité. Dans l'Étude de faisabilité, une analyse coûts/bénéfices de cette installation a entraîné le retrait de ce circuit du projet, mais il pourrait être incorporé ultérieurement.

Électricité

L'énergie électrique pour Casino sera fournie par une centrale électrique alimentée avec du gaz naturel liquéfié (« GNL ») provenant d'une nouvelle installation qui sera construite par un fournisseur externe à proximité des installations de traitement existantes actuellement en service à Fort Nelson, en Colombie-Britannique. La chaîne d'approvisionnement de GNL utilisée dans l'Étude repose sur plusieurs études techniques menées par Western et ses consultants et découle de discussions approfondies avec de potentiels fournisseurs externes dans la région de Fort Nelson.

Le GNL sera transporté par des camions citernes jusqu'à la facilité de stockage de GNL sur place, avant d'être vaporisé et d'alimenter la centrale pour générer de l'énergie électrique.

Flotte minière alimentée au GNL

L'infrastructure de GNL requise pour la centrale électrique sera également utilisée pour permettre au GNL d'alimenter la flotte de transport, notamment des tracteurs citernes transportant des concentrés, de la chaux, des corps broyants et du GNL. La technologie d'alimentation des camions de halage de la catégorie requise pour Casino est encore en cours de développement, mais les fournisseurs de camions de halage ont publiquement déclaré qu'ils se donnaient jusqu'à 2017 pour rendre cette technologie commercialement disponible, soit bien avant la date requise pour Casino.

L'utilisation du GNL pour le transport, mais aussi pour la génération d'électricité, représente une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux autres carburants de substitution. L'utilisation du GNL a également un impact majeur sur la diminution du coût unitaire pour le transport minier.

RÉSULTATS FINANCIERS

L'Étude de faisabilité indique que les retombées économiques du projet justifient son développement complémentaire et l'obtention des permis et licences requis pour son exploitation.

Les résultats financiers de l'Étude ont été développés pour trois scénarios de cours des métaux différents. Les cours à long terme (« Long terme ») étaient basé sur les projections des cours à long terme du cuivre de Wood Mackenzie, ainsi que sur les projections typiques des analystes des cours à long terme des métaux pour les autres métaux et le taux de change à long terme $CAN:$US. Les directives de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis sur la tarification emploient les cours moyens continus historiques sur trois ans de la bourse des métaux de Londres (LME), selon les chiffres de la fin-décembre 2012. Les cours à long terme figurant dans l'Étude sont en ligne avec, ou sont plus conservateurs que, les cours obtenus en suivant les directives de la SEC. Les cours au comptant (« Comptant ») désignent les cours au comptant à partir du 31 décembre 2012.

Veuillez noter qu'un taux de change entre le $CAN et le $US de 1,0 a été employé afin d'estimer les coûts d'investissement pour tous les scénarios de cours des métaux.

Le tableau ci-dessous résume les résultats financiers en fonction des trois scénarios de cours des métaux :


   
                                                                Long
                                                                terme     SEC  Comptant
     Cuivre ($US/lb)                                            3,00     3,67     3,57
     Molybdène ($US/lb)                                        14,00    14,67    11,80
     Or ($US/oz)                                               1 400    1 488    1 658
     Argent ($US/oz)                                           25,00    28,80    29,95
     Taux de change ($C:$US)                                    0,95     1,00     1,00
     VAN avant impôts (5 % de remise, millions $)              4 430    5 330    5 300
     VAN avant impôts (8 % de remise, millions $)              2 820    3 470    3 460
     TRI avant impôts (100 % de capitaux propres)               24,0 %   26,8 %   27,1 %
     VAN après impôts (5 % de remise, millions $)              2 990    3 620    3 600
     VAN après impôts (8 % de remise, millions $)              1 830    2 290    2 280
     TRI après impôts (100 % de capitaux propres)               20,1 %   22,5 %   22,7 %
     Délai de récupération (ans)                                 3,0      2,7      2,6
     Retour net de fonderie ($/t broyée)                       22,59    24,62    24,27
     Coût effectif de la production de cuivre* ($US/lb)        (0,81)   (0,85)   (0,90)


*Net de crédits pour les sous-produits.

Le minerai à teneur plus élevée est alimenté dans le concentrateur pendant les quatre premières années de l'exploitation du concentrateur. Ce facteur, conjugué à l'exploitation simultanée de l'installation de lixiviation en tas, est à l'origine d'une augmentation des flux de trésorerie annuels et d'autres mesures financières pendant cette période et contribue considérablement à la performance financière du projet.


   
                                                             Années 1 à 4*  Vie de la mine*
     Flux de trésorerie annuel moyen avant impôts (millions $)        773          531
     Flux de trésorerie annuel moyen après impôts (millions $)        682          400
     RNF moyen ($/t de minerai broyé)                               31,59        22,59
     % du chiffre d'affaires - Cuivre                                  48           46
     % du chiffre d'affaires - Métaux précieux                         40           37
                         % of Revenue - Or                             37           34
                        % of Revenue - Argent                           3            3
     % du chiffre d'affaires - Molybdène                               12           17


*Selon les cours à long terme des métaux.

COÛTS D'INVESTISSEMENT

L'investissement initial total dans le projet est estimé à 2,46 milliards de $, ce qui représente le coût direct et indirect total pour le développement complet du projet, y compris l'infrastructure et la centrale électrique associées. Le tableau ci-dessous montre la distribution du capital initial entre les différentes composantes. Le capital de maintien pour le projet s'élève à 362 millions de $.


   
     Coûts                                              millions $
     Coûts directs
               Équipement minier et développement de la mine   454
               Concentrateur (et installations connexes)       904
               Installation de lixiviation en tas              139
               Camp                                             70
     Sous-total des coûts directs                            1 566
     Coûts indirects                                           295
     Coûts infrastructurels
               Centrale électrique                             209
               Voie d'accès                                     99
               Bande d'atterrissage                             24
     Sous-total des coûts infrastructurels                     332
     Dépenses imprévues                                        218
     Charges du propriétaire                                    44
     TOTAL DES COÛTS D'INVESTISSEMENT                        2 456


COÛTS D'EXPLOITATION

Les coûts d'exploitation liés à l'installation de broyage ont été calculés à en moyenne 5,47 $ par tonne de minerai traité par l'usine tout au long de la durée de vie de la mine :


   
                                    ($/tonne)
     Broyage                          5,13 $
     Frais généraux et administratifs 0,34 $
     Total                            5,47 $


 

Les coûts d'exploitation liés à l'installation de lixiviation en tas s'élèvent en moyenne à 4,04 $ par tonne de minerai traité par lixiviation en tas tout au long de la durée de vie de cette installation.


   
                               ($/tonne)
     Lixiviation en tas          1,31 $
     ADR/SART                    2,73 $
     Total                       4,04 $


Les coûts miniers ont été calculés à en moyenne 1,66 $ par tonne de matériel déplacé et 2,63 $ par tonne de minerai en raison du faible coefficient de recouvrement de 0,59:1.


   
                                                     ($/tonne)
     Coût par tonne de matériel (minerai + déchets)     1,51 $
     Coût par tonne de minerai (broyage + lixiviation)  2,63 $
     Coût par tonne de minerai broyé                    3,05 $


Les coûts d'extraction et de broyage combinés sont estimés à 8,52 $ par tonne de minerai broyé.

RÉSERVES MINÉRALES

L'estimation des ressources minérales initialement présentée en novembre 2010 a été utilisée sans apporter de modification pour cette Étude de faisabilité.

L'Étude de faisabilité estime une réserve de minerai prouvée et probable par broyage conforme à la norme canadienne 43-101 (« NI 43-101 ») de 965 millions de tonnes et une réserve de minerai prouvée par lixiviation en tas de 157 millions de tonnes, comme le montre le tableau ci-dessous. Le total des métaux contenus dans les réserves minérales prouvées et probables combinées s'élève à 4,5 milliards de livres de cuivre, 8,9 millions d'onces d'or, 483 millions de livres de molybdène et 65 millions d'onces d'argent. La date effective de l'estimation des réserves minérales est le 7 janvier 2013.


   
                                           Tonnes      Cuivre    Or     Moly    Argent
                                          (millions)     (%)    (g/t)     (%)     (g/t)
     Réserve par broyage
     Réserve minérale prouvée                 91,6       0,336   0,437   0,0275    2,23
     Réserve minérale probable               873,6       0,190   0,219   0,0222    1,68
     Total Prouvée + Probable (broyage)      965,2       0,204   0,240   0,0227    1,74
     Réserve par lixiviation en tas
     Réserve minérale prouvée                 31,8       0,051   0,480     -       2,79
     Réserve minérale probable               125,7       0,032   0,244     -       2,06
     Total Prouvée + Probable (lixiviation)  157,4       0,036   0,292     -       2,21


PLAN DE DÉVELOPPEMENT

L'Étude de faisabilité évalue le développement du gisement Casino en tant que mine à ciel ouvert exploitée à l'aide d'un complexe minier avec concentrateur et lixiviation en tas. La production initiale se concentrera sur le plafond d'oxyde du gisement à l'aide de l'installation de lixiviation en tas afin de récupérer de l'or et de l'argent sous forme dorée. Le gisement sulfuré principal sera traité en utilisant un concentrateur conventionnel afin de produire des concentrés de cuivre-or-argent et de molybdène. Les données principales de l'usine de traitement sont présentées ci-dessous :


   
                                     Années 1 à 4  Vie de la mine
     Coefficient de recouvrement             0,49         0,59
     Production nominale
                         Broyage (tpd)    120 000      120 000
                      Lixiviation (tpd)    25 000       25 000
     Production moyenne annuelle de métal
                          Cuivre (Mlb)        245          171
                              Or (koz)        399          266
                          Argent (koz)      1 777        1 425
                        Molybdène (Mlb)      15,3         15,5
     Teneur moyenne annuelle du minerai avant traitement
                             Cuivre (%)     0,307 %      0,204 %
                               Or (g/t)     0,371        0,240
                           Argent (g/t)     2,103         1,74
                          Molybdène (%)     0,025 %      0,023 %
     Récupération (broyage)
                             Cuivre (%)      83,7 %       86,4 %
                                 Or (%)      67,7 %       67,1 %
                             Argent (%)      55,8 %       53,4 %
                          Molybdène (%)      64,8 %       70,7 %
     Récupération (lixiviation)
                                 Or (%)      66,0 %       66,0 %
                             Cuivre (%)      18,0 %       18,0 %
                             Argent (%)      26,0 %       26,0 %
     Production annuelle des concentrés
                    Cu (ktonnes sèches)       395          275
                    Mo (ktonnes sèches)        12           13
     Teneur moyenne des concentrés
                 Concentré de cuivre
                                Cu (%)       28,0 %       28,0 %
                              Au (g/t)       27,3         25,6
                              Ag (g/t)      127,7        147,8
                 Concentré de molybdène
                                Mo (%)       56,0 %       56,0 %


INFRASTRUCTURE

Une nouvelle voie d'accès de 132 km praticable par tous les temps sera développée, s'étendant de l'extrémité de la route Freegold existante et suivant généralement l'alignement de la « Piste Casino » existante jusqu'au site de la mine. Les concentrés seront transportés, stockés et chargés sur des navires par l'intermédiaire d'installations modernisées fournies par le port de Skagway, en Alaska. L'estimation des coûts d'exploitation du projet comprend les frais de service anticipés liés à la manutention des concentrés en se basant sur l'utilisation de ces installations modernisées.

CALENDRIER

La prochaine étape dans le développement du projet, qui consiste à déposer les demandes initiales dans le cadre du processus d'attribution des permis, devrait débuter à la fin de l'année 2013. L'obtention des permis devrait prendre environ deux ans. Sous réserve de l'obtention des permis nécessaires et du financement du projet selon des conditions acceptables, la construction devrait débuter au début de l'année 2016 avec une production via l'installation de lixiviation en tas prévue en 2017 et à l'aide du concentrateur à partir de 2019.

OPPORTUNITÉS

Les données économiques incluses dans l'Étude de faisabilité ne prennent pas en compte l'opportunité d'amélioration basée sur le partage de l'extension de la route Freegold et d'autres coûts infrastructurels liés au projet avec d'autres parties.

En outre, le projet contient une estimation de ressources minérales présumées significative, présentée dans le rapport technique en date du 17 mai 2011.

PERSPECTIVES

Étant donné les résultats positifs de l'Étude de faisabilité, Western prévoit de finaliser sa demande d'évaluation environnementale en vertu de la Loi sur l'évaluation environnementale et socioéconomique au Yukon (« LÉESY »), la première étape du processus d'attribution des permis.

TÉLÉCONFÉRENCE

Western tiendra une téléconférence le mardi 8 janvier 2013 à 10h, heure du Pacifique (13h, heure de l'Est) concernant l'Étude de faisabilité. Pour accéder à cette téléconférence, veuillez composer l'un des numéros suivants :

     Toronto et international :                   1-416-764-8688

     Numéro sans frais en Amérique du Nord :      1-888-390-0546

Un enregistrement archivé de cette téléconférence sera accessible sur le site Internet de la Société à l'adresse : http://www.westerncopperandgold.com

RAPPORT TECHNIQUE

M3, une entreprise multi-services d'ingénierie, d'approvisionnement, de construction et de gestion, est connue pour son expérience en matière de traitement du cuivre et ses capacités dans le développement et la construction de mines et d'usines de traitement des minéraux. La synthèse de l'Étude de faisabilité, préparée par M3, sera publiée sur le site Internet de la société (http://www.westerncopperandgold.com) ainsi que sur Sedar (http://www.sedar.com), sous la forme d'un rapport technique conforme à la norme NI 43-101, de même que sur Edgar sous un délai de 45 jours.

Conrad Huss, ingénieur professionnel chez M3, est la personne compétente responsable des informations de nature scientifique et technique figurant dans le présent communiqué de presse, conformément à la norme NI 43-101. Michael G. Hester, membre de l'Institut australien des mines et de la métallurgie d'Independent Mining Consultants, Inc., est la personne compétente responsable de la préparation de l'estimation des réserves figurant dans le présent communiqué de presse, conformément à la norme NI 43-101.

Les entreprises suivantes ont également contribué à l'Étude de faisabilité :

  • Knight Piésold and Co : environnement et permis, approvisionnement en eau, géotechnique, installation de gestion des résidus et lixiviation en tas
  • Associated Engineering Group Ltd. : routes hors site, transport et ports
  • Independent Mining Consultants, Inc. : extraction minière et réserves
  • International Metallurgical and Environmental Inc., ALS Metallurgy, Starkey & Associates, SGS Minerals Services, Metcon Research : essais métallurgiques et interprétation
  • Casselman Geological Services Ltd.: géologie
  • Giroux Consultants Ltd.  : estimation des ressources

À PROPOS DE WESTERN COPPER AND GOLD CORPORATION

Basée à Vancouver, Western Copper and Gold Corporation est une société d'exploration et de développement dotée de ressources et de réserves significatives de cuivre, d'or et de molybdène. La Société est propriétaire exclusive du projet Casino, situé dans le territoire du Yukon. Le projet Casino est l'un des gisements d'or, de cuivre, d'argent et de molybdène à ciel ouvert les plus vastes au monde. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site http://www.westerncopperandgold.com.

Au nom du conseil d'administration,

« Dale Corman »

F. Dale Corman

Président du conseil d'administration et PDG

Avertissement concernant les énoncés et renseignements prospectifs

Certains des énoncés et renseignements figurant dans le présent communiqué de presse constituent des « énoncés prospectifs » au sens du Private Securities Litigation Reform Act des États-Unis (1995) et des « renseignements prospectifs » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables.Les énoncés et renseignements prospectifs expriment généralement des prédictions, des attentes, des croyances, des plans, des projections ou des hypothèses sur des évènements ou résultats futurs et ne constituent pas des faits de nature historique.Les énoncés et renseignements prospectifs peuvent inclure des termes tels que « peut », « pourrait », « s'attendre à  », « prévoir », « estimer », « avoir l'intention de », « anticiper », « croire », « cibler », « prédire », « programmer », « objectifs », « budgets » ou des termes similaires.Les énoncés et renseignements prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse incluent, mais sans limitation, des énoncés ayant trait aux résultats de l'Étude de faisabilité positive sur Casino ; la viabilité technique et financière des activités d'extraction, de lixiviation et de traitement à Casino ; le potentiel économique du gisement minier Casino ; l'existence et la taille du gisement minier à Casino ; la redéfinition potentielle des ressources présumées en ressources minérales mesurées ou indiquées ; la durée de vie productive de la mine du projet Casino ; l'expansion et le développement potentiels du projet ; la synchronisation et le volume de la production future estimée ; les autorisations environnementales ; les demandes de permis pour la construction de la voie d'accès et de la mine ; le calendrier de développement pour le projet ; les délais estimés pour les phases d'obtention des permis, de travaux techniques complets, de construction routière, de construction du site et de production commerciale ; la capacité d'obtenir le financement nécessaire pour la construction et le développement de la mine selon des conditions acceptables ; les hausses potentielles des coûts, les délais et la complexité de l'attribution des permis, de la construction et du développement de la mine et de la capacité de conforter l'infrastructure nécessaire en raison de l'emplacement éloigné des projets miniers de la Société et des exigences en matière de consultations des Premières nations ; les activités minières prévues et le traitement des minerais ; la construction de l'infrastructure, des voies d'accès, du réseau d'alimentation et de distribution d'électricité, l'infrastructure de communication, l'aéroport et les installations de traitement des résidus ; la production annuelle de minerais et de déchets de la mine et les coefficients de recouvrement déchets/minerais ; l'alimentation en électricité pour le projet ; la capacité de traitement initiale et continue estimée ; le processus et les attentes concernant la récupération de métaux ; la production de métaux estimée pendant la durée de vie de la mine ; les coûts d'investissement estimés ; et les cours futurs des métaux projetés. Les renseignements concernant les réserves et les ressources minérales peuvent également être considérés comme des renseignements prospectifs, car ils reflètent une prédiction de la minéralisation qui serait observée en cas de développement et d'exploitation d'un gisement minier.

Tous les énoncés et renseignements prospectifs reposent sur les croyances actuelles et diverses hypothèses émises par Western ou ses consultants, de même que sur les informations actuellement à leur disposition.Ces hypothèses incluent, sans limitation, les modèles économiques pour Casino ; les coûts d'investissement estimés du projet ; les coûts de production ; la réussite des activités minières ; les cours futurs des métaux projetés ; la synchronisation et les coûts des travaux d'ingénierie, d'approvisionnement et de construction ; la synchronisation et l'obtention des permis et autorisations ; les conseils géologiques, métallurgiques, techniques, financiers et économiques que Western a reçu sont fiables et reposent sur des pratiques et méthodologies qui sont conformes aux normes du secteur ; et le financement continu des activités de Western. Bien que la direction estime que ces hypothèses sont raisonnables au vu des informations qui sont actuellement à sa disposition, elles peuvent s'avérer incorrectes. Par nature, les énoncés et renseignements prospectifs sont assujettis à des incertitudes et éventualités commerciales, économiques et compétitives significatives ainsi qu'à d'importants facteurs de risque, connus et inconnus, qui échappent à la capacité de contrôle et de prédiction de Western. Les résultats réels et les évènements futurs peuvent différer sensiblement de ceux anticipés dans les énoncés et renseignements prospectifs. Des exemples de risques potentiels sont énoncés dans le formulaire 40-F le plus récemment déposé par Western auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, ainsi que dans son bulletin d'information annuel le plus récemment déposé auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, à la date de publication du présent communiqué de presse. Par conséquent, les lecteurs ne doivent pas se fier outre mesure à ces énoncés et renseignements prospectifs.À moins que les lois applicables en matière de valeurs mobilières ne l'exigent, Western décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou réviser tout énoncé et renseignement prospectif afin de refléter de nouvelles informations, de futurs évènements ou pour quelque raison que ce soit.

Renseignements complémentaires :

Veuillez contacter Paul West-Sells, président et directeur d'exploitation, ou Justin Rasekh, directeur des communications institutionnelles et des relations avec les investisseurs, au +1-604-684-9497 ou par e-mail à l'adresse : [email protected]

More Stories By PR Newswire

Copyright © 2007 PR Newswire. All rights reserved. Republication or redistribution of PRNewswire content is expressly prohibited without the prior written consent of PRNewswire. PRNewswire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

@ThingsExpo Stories
There is an ever-growing explosion of new devices that are connected to the Internet using “cloud” solutions. This rapid growth is creating a massive new demand for efficient access to data. And it’s not just about connecting to that data anymore. This new demand is bringing new issues and challenges and it is important for companies to scale for the coming growth. And with that scaling comes the need for greater security, gathering and data analysis, storage, connectivity and, of course, the...
Manufacturers are embracing the Industrial Internet the same way consumers are leveraging Fitbits – to improve overall health and wellness. Both can provide consistent measurement, visibility, and suggest performance improvements customized to help reach goals. Fitbit users can view real-time data and make adjustments to increase their activity. In his session at @ThingsExpo, Mark Bernardo Professional Services Leader, Americas, at GE Digital, will discuss how leveraging the Industrial Interne...
Artificial Intelligence has the potential to massively disrupt IoT. In his session at 18th Cloud Expo, AJ Abdallat, CEO of Beyond AI, will discuss what the five main drivers are in Artificial Intelligence that could shape the future of the Internet of Things. AJ Abdallat is CEO of Beyond AI. He has over 20 years of management experience in the fields of artificial intelligence, sensors, instruments, devices and software for telecommunications, life sciences, environmental monitoring, process...
The IoTs will challenge the status quo of how IT and development organizations operate. Or will it? Certainly the fog layer of IoT requires special insights about data ontology, security and transactional integrity. But the developmental challenges are the same: People, Process and Platform. In his session at @ThingsExpo, Craig Sproule, CEO of Metavine, will demonstrate how to move beyond today's coding paradigm and share the must-have mindsets for removing complexity from the development proc...
The IETF draft standard for M2M certificates is a security solution specifically designed for the demanding needs of IoT/M2M applications. In his session at @ThingsExpo, Brian Romansky, VP of Strategic Technology at TrustPoint Innovation, will explain how M2M certificates can efficiently enable confidentiality, integrity, and authenticity on highly constrained devices.
Increasing IoT connectivity is forcing enterprises to find elegant solutions to organize and visualize all incoming data from these connected devices with re-configurable dashboard widgets to effectively allow rapid decision-making for everything from immediate actions in tactical situations to strategic analysis and reporting. In his session at 18th Cloud Expo, Shikhir Singh, Senior Developer Relations Manager at Sencha, will discuss how to create HTML5 dashboards that interact with IoT devic...
We're entering the post-smartphone era, where wearable gadgets from watches and fitness bands to glasses and health aids will power the next technological revolution. With mass adoption of wearable devices comes a new data ecosystem that must be protected. Wearables open new pathways that facilitate the tracking, sharing and storing of consumers’ personal health, location and daily activity data. Consumers have some idea of the data these devices capture, but most don’t realize how revealing and...
SYS-CON Events announced today that Ericsson has been named “Gold Sponsor” of SYS-CON's @ThingsExpo, which will take place on June 7-9, 2016, at the Javits Center in New York, New York. Ericsson is a world leader in the rapidly changing environment of communications technology – providing equipment, software and services to enable transformation through mobility. Some 40 percent of global mobile traffic runs through networks we have supplied. More than 1 billion subscribers around the world re...
We’ve worked with dozens of early adopters across numerous industries and will debunk common misperceptions, which starts with understanding that many of the connected products we’ll use over the next 5 years are already products, they’re just not yet connected. With an IoT product, time-in-market provides much more essential feedback than ever before. Innovation comes from what you do with the data that the connected product provides in order to enhance the customer experience and optimize busi...
The increasing popularity of the Internet of Things necessitates that our physical and cognitive relationship with wearable technology will change rapidly in the near future. This advent means logging has become a thing of the past. Before, it was on us to track our own data, but now that data is automatically available. What does this mean for mHealth and the "connected" body? In her session at @ThingsExpo, Lisa Calkins, CEO and co-founder of Amadeus Consulting, will discuss the impact of wea...
trust and privacy in their ecosystem. Assurance and protection of device identity, secure data encryption and authentication are the key security challenges organizations are trying to address when integrating IoT devices. This holds true for IoT applications in a wide range of industries, for example, healthcare, consumer devices, and manufacturing. In his session at @ThingsExpo, Lancen LaChance, vice president of product management, IoT solutions at GlobalSign, will teach IoT developers how t...
A critical component of any IoT project is the back-end systems that capture data from remote IoT devices and structure it in a way to answer useful questions. Traditional data warehouse and analytical systems are mature technologies that can be used to handle large data sets, but they are not well suited to many IoT-scale products and the need for real-time insights. At Fuze, we have developed a backend platform as part of our mobility-oriented cloud service that uses Big Data-based approache...
In his session at @ThingsExpo, Chris Klein, CEO and Co-founder of Rachio, will discuss next generation communities that are using IoT to create more sustainable, intelligent communities. One example is Sterling Ranch, a 10,000 home development that – with the help of Siemens – will integrate IoT technology into the community to provide residents with energy and water savings as well as intelligent security. Everything from stop lights to sprinkler systems to building infrastructures will run ef...
Digital payments using wearable devices such as smart watches, fitness trackers, and payment wristbands are an increasing area of focus for industry participants, and consumer acceptance from early trials and deployments has encouraged some of the biggest names in technology and banking to continue their push to drive growth in this nascent market. Wearable payment systems may utilize near field communication (NFC), radio frequency identification (RFID), or quick response (QR) codes and barcodes...
Whether your IoT service is connecting cars, homes, appliances, wearable, cameras or other devices, one question hangs in the balance – how do you actually make money from this service? The ability to turn your IoT service into profit requires the ability to create a monetization strategy that is flexible, scalable and working for you in real-time. It must be a transparent, smoothly implemented strategy that all stakeholders – from customers to the board – will be able to understand and comprehe...
You deployed your app with the Bluemix PaaS and it's gaining some serious traction, so it's time to make some tweaks. Did you design your application in a way that it can scale in the cloud? Were you even thinking about the cloud when you built the app? If not, chances are your app is going to break. Check out this webcast to learn various techniques for designing applications that will scale successfully in Bluemix, for the confidence you need to take your apps to the next level and beyond.
SYS-CON Events announced today that Peak 10, Inc., a national IT infrastructure and cloud services provider, will exhibit at SYS-CON's 18th International Cloud Expo®, which will take place on June 7-9, 2016, at the Javits Center in New York City, NY. Peak 10 provides reliable, tailored data center and network services, cloud and managed services. Its solutions are designed to scale and adapt to customers’ changing business needs, enabling them to lower costs, improve performance and focus inter...
So, you bought into the current machine learning craze and went on to collect millions/billions of records from this promising new data source. Now, what do you do with them? Too often, the abundance of data quickly turns into an abundance of problems. How do you extract that "magic essence" from your data without falling into the common pitfalls? In her session at @ThingsExpo, Natalia Ponomareva, Software Engineer at Google, will provide tips on how to be successful in large scale machine lear...
You think you know what’s in your data. But do you? Most organizations are now aware of the business intelligence represented by their data. Data science stands to take this to a level you never thought of – literally. The techniques of data science, when used with the capabilities of Big Data technologies, can make connections you had not yet imagined, helping you discover new insights and ask new questions of your data. In his session at @ThingsExpo, Sarbjit Sarkaria, data science team lead ...
SYS-CON Events announced today that Fusion, a leading provider of cloud services, will exhibit at SYS-CON's 18th International Cloud Expo®, which will take place on June 7-9, 2016, at the Javits Center in New York City, NY. Fusion, a leading provider of integrated cloud solutions to small, medium and large businesses, is the industry's single source for the cloud. Fusion's advanced, proprietary cloud service platform enables the integration of leading edge solutions in the cloud, including cloud...