Welcome!

.NET Authors: JP Morgenthal, Bob Gourley, Yung Chou, Adine Deford, Jim Kaskade

News Feed Item

Renault-Nissan et Russian Technologies finalisent l'accord de partenariat conclu avec AvtoVAZ

MOSCOU, December 12, 2012 /PRNewswire/ --



  • Renault-Nissan et la société Russian Technologies créent une joint-venture destinée à accélérer le rythme des lancements de produits et des transferts de technologies au profit d'AvtoVAZ, premier constructeur automobile de Russie.
  • Renault-Nissan détiendra une participation majoritaire dans la nouvelle société, Alliance Rostec Auto BV, dont dépendra la firme AvtoVAZ, leader du marché automobile russe.
  • Cette initiative profitera à la dynamique de synergie et de développement de nouveaux produits mise en place par Renault, Nissan et Lada sur un marché russe actuellement en plein essor.

L'Alliance Renault-Nissan et l'entreprise publique Russian Technologies ont créé une joint-venture qui regroupera l'ensemble des intérêts détenus par les deux partenaires dans la société AvtoVAZ et qui jouera ainsi le rôle d'actionnaire majoritaire, garant d'une stabilité sur le long terme, du plus important constructeur automobile russe, propriétaire de la marque Lada.

Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a annoncé aujourd'hui la naissance de la société conjointe Alliance Rostec Auto BV, lors d'une cérémonie qui s'est tenue à Moscou, ensemble avec Sergueï Tchemezov, Directeur Général de Russian Technologies et Président du Conseil d'Administration d' AvtoVAZ et Igor Komarov, Président d'AvtoVAZ.

« Le compromis historique annoncé aujourd'hui est un accord gagnant aussi bien pour Renault que pour Nissan et AvtoVAZ », a déclaré Carlos Ghosn. « Il inaugure un nouveau chapitre majeur dans l'histoire d'un partenariat déjà solide. Cette joint-venture nous permettra d'accélérer notre expansion en Russie, tout en soutenant la compétitivité d'AvtoVAZ, le leader de l'industrie automobile russe. »

L'accord prévoit que l'Alliance Renault-Nissan apportera 23 milliards de roubles (742 millions de dollars US). Cet investissement lui donnera 67,13% des parts de la joint-venture d'ici la fin du premier semestre 2014. Cette dernière détiendra à son tour 74,5% du capital d'AvtoVAZ.

Renault, qui avait déjà acquis 25% du capital d'AvtoVAZ en 2008, puis avait aidé le constructeur russe à réaliser un remarquable redressement, mettra environ 11,3 milliards de roubles (366 millions de dollars US) dans la nouvelle structure. Renault souhaite détenir 50,10% de la joint-venture d'ici juin 2014. Nissan, qui n'était pas auparavant actionnaire d'AvtoVAZ, investira 11,7 milliards de roubles (376 millions de dollars US). Le constructeur japonais vise une participation à hauteur de 17,03% d'ici juin 2014.

Russian Technologies devrait contrôler à cette date 32,87 % du capital de la société conjointe.

Dans le cadre du nouvel accord, Russian Technologies va réduire ses prêts à AvtoVAZ à hauteur de 8 milliards de roubles (258 millions de dollars US) en recevant les produits résultant de la vente anticipée d'actifs hors coeur de métier d'AvtoVAZ. Le reste de la dette, soit environ 46 milliards de roubles (1,48 milliard de dollars US) prêtés sans intérêt, est reconduit jusqu'en 2032. Ces dispositions permettent à AvtoVAZ d'afficher un bilan solide, libre de toute contrainte de trésorerie.

Lorsque l'accord aura été totalement mis en oeuvre, à l'horizon 2014, Alliance Rostec Auto BV aura racheté toutes les parts d'AvtoVAZ actuellement détenues par la société Troika Dialog Investment Ltd.

La transaction est assujettie aux conditions applicables précédemment, qui sont attendues à être satisfaites rapidement.

Ensemble au sein d'un véritable moteur de la croissance économique européenne

L'attention du Conseil d'administration d'Alliance Rostec AutoBV portera avant tout sur les grandes décisions des actionnaires d'AvtoVAZ. Cette assemblée sera en outre le lieu de discussion privilégié entre l'Alliance et Russian Technologies.

Dans le cadre de l'accord, le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, devient président du Conseil d'administration d'Alliance Rostec Auto BV. Cette instance comprendra :

 - trois représentants de l'Alliance Renault-Nissan : Dominique Thormann, EVP, Directeur financier de Renault ; Joseph Peter, EVP, Directeur financier de Nissan ; Bruno Ancelin, SVP, Directeur des Opérations de la Région Eurasie ;

- deux représentants de Russian Technologies : Sergueï Tchemezov et Igor Zavyalov, respectivement Directeur Général et Directeur Général Adjoint de l'entreprise d'état.

Le Conseil d'administration d'AvtoVAZ passera de 12 à 15 membres. L'Alliance Renault-Nissan y aura huit représentants. Les candidats seront investis lors de la réunion extraordinaire des actionnaires d'AvtoVAZ qui se tiendra le 12 février 2013. Sergueï Tchemezov restera président du Conseil d'administration d'AvtoVAZ et exercera à partir de juin 2013 les fonctions de vice-président en alternance avec Carlos Ghosn.

« Le marché automobile russe est sur le point de devenir le premier d'Europe, en terme de vente de véhicules », a déclaré le Directeur Général de Russian Technologies, Sergueï Tchemezov. « A l'horizon 2020, AvtoVAZ et ses partenaires vont produire plus de un million de voitures, selon les meilleurs standards mondiaux. Le partenariat avec l'Alliance Renault-Nissan va permettre de créer des emplois modernes et bien rémunérés à Togliatti et dans sa région. »

L'accord intervient huit mois après l'inauguration par le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine d'un complexe de montage d'une capacité de 350 000 véhicules par an à Togliatti, dans la région russe de Samara, un ensemble industriel appelé à accueillir l'un des plus importants programmes de partage de plateforme de l'Alliance Renault-Nissan. La fabrication de Lada Largus a démarré au printemps 2012. La production de Nissan Almera vient tout juste d'être lancée, avec une montée en cadence progressive jusqu'au printemps 2013. En 2013, cinq modèles sortiront de ce complexe de montage, pour les trois marques : Lada, Renault et Nissan. Les investissements réalisés sur ce site représenteront à terme environ 400 millions d'euros.

Les partenaires disposent par ailleurs d'autre sites de production en Russie : à Moscou, à Saint-Pétersbourg et à Ijevsk (à 700 kilomètres au nord de Togliatti, dans une usine rachetée en 2012 par AvtoVAZ). Chacun de ces sites continuera à bénéficier de nouveaux projets et investissements.

Compte tenu des améliorations apportées au complexe de Togliatti et de ceux prévus sur les autres sites, l'Alliance Renault-Nissan et AvtoVAZ disposeront en Russie d'une capacité annuelle de production d'au moins 1,7 million de voitures à partir de 2016.

« Le renforcement de notre partenariat est une étape logique dans notre collaboration », a souligné Igor Komarov, le Président d'AvtoVAZ. « AvtoVAZ est depuis hier un constructeur multi-marques, avec la mise en production à Togliatti d'un premier modèle Nissan. Grâce à cette intégration rapide, notre coopération va gagner en efficacité et nous allons augmenter nos parts de marché. »

L'an dernier, la production totale de l'industrie automobile russe a atteint 2,65 millions de véhicules, utilitaires légers inclus. Ce chiffre devrait frôler en 2012 la barre des 2,9 millions d'exemplaires.

La Russie est actuellement le troisième marché de l'Alliance Renault-Nissan, par ordre d'importance. L'Alliance a vendu 878 990 voitures en Russie l'an dernier, dont 578 387 Lada, soit près de 33% de parts de marché.

À PROPOS DE L'ALLIANCE RENAULT-NISSAN

L'Alliance Renault-Nissan est un partenariat stratégique établi entre le Français Renault (dont le siège est à Paris) et le Japonais Nissan (Yokohama). Associée au constructeur AvtoVAZ, l'Alliance vend plus de 10% des voitures commercialisées dans le monde. Partenaires stratégiques depuis 1999, Renault et Nissan ont vendu en 2011 8,03 millions de voitures dans près de 200 pays. L'Alliance a des accords de collaboration stratégiques avec de nombreux constructeurs, comme l'Allemand Daimler, le Chinois Dong Feng ou encore certains producteurs régionaux, tels que Ashok Leyland en Inde.

http://blog.alliance-renault-nissan.com/

À PROPOS DE RUSSIAN TECHNOLOGIES

Créée en 2007, la société Russian Technologies a pour mission de contribuer à la conception, à la production et à l'exportation de produits industriels à haute technicité, destinés à des fins aussi bien civiles que militaires. Réunissant 663 entités différentes, le groupe Russian Technologies est constitué de 12 holdings actifs dans le secteur militaire et de 5 holdings présents dans l'industrie civile. Réparties dans une soixantaine de territoires et circonscriptions de la Fédération de Russie, les nombreuses filiales de Russian Technologies vendent à l'étranger dans plus de 70 pays. Dirigé par Sergueï Tchemezov, le groupe a enregistré en 2011 un bénéfice net de 1,55 milliard de roubles. Ses contributions fiscales aux budgets des différentes entités de l'État se sont élevées à 100 milliards de roubles.

http://www.rostechnologii.ru

À PROPOS D'AVTOVAZ

AvtoVAZ, producteur des voitures de marque Lada et de véhicules de marque Nissan, est le plus important constructeur automobile de Russie. L'entreprise exploite l'une des plus grosses usines du monde, à Togliatti, ainsi qu'une unité située à Ijevsk. AvtoVAZ s'est donné pour objectif d'approcher la barre des 1,4 million de véhicules (de marques LADA, Renault et Nissan) sortant de ses chaînes de montage d'ici 2015.

http://www.lada.ru

More Stories By PR Newswire

Copyright © 2007 PR Newswire. All rights reserved. Republication or redistribution of PRNewswire content is expressly prohibited without the prior written consent of PRNewswire. PRNewswire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.